NOUVELLES

Québec désigne un accompagnateur à l'Hôpital général juif

18/06/2014 03:08 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT
Shutterstock

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a nommé mercredi un accompagnateur à l'Hôpital général juif pour redresser les finances de l'établissement. 

Le docteur Michel A. Bureau aura un mandat qui s'échelonnera jusqu'au 31 mars 2015 et pourra être renouvelé si nécessaire.

L'Hôpital général juif a terminé la dernière année financière avec un déficit d'environ 15 millions de dollars, souligne le ministre Barette par voie de communiqué, et ce, malgré l'appui supplémentaire de 8 millions de Québec.

Deux plans ont été présentés par l'établissement à l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et au ministère de la Santé, dont un le 13 juin dernier, mais tous deux ont été jugés insuffisants pour permettre à l'établissement de renouer avec l'équilibre budgétaire dans un avenir rapproché.

Le ministère a suspendu en avril dernier toute autorisation pour des projets de construction non amorcés.

Michel A. Bureau est aussi, depuis décembre 2012, l'accompagnateur du Centre de santé universitaire McGill (CUSM). Là aussi, son mandat est de parvenir à l'équilibre budgétaire de l'établissement, dont la construction a été entachée d'un scandale de corruption.

En avril dernier, l'émission Enquête d'ICI Radio-Canada a appris que l'Unité permanente anticorruption (UPAC) enquêtait sur l'Hopital général juif, notamment sur des irrégularités dans la construction de la nouvelle salle d'urgence, dans le pavillon K. Deux cadres ont démissionné dans la controverse.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le chantier des urgences du CUSM