NOUVELLES

Santos annonce un sommet de la "Troisième voie" en Colombie

17/06/2014 03:42 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Le président réélu de Colombie, Juan Manuel Santos, a invité d'anciens dirigeants célèbres, dont l'ex président des Etats-Unis Bill Clinton ou l'ex Premier ministre britannique, Tony Blair, à un "Sommet de la Troisième voie", prévu le 1er juillet dans la station caribéenne de Carthagène.

"Nous avons conviés à ce sommet cinq dirigeants qui ont eu un grand succès chez eux (...) avec l'application des principes de la +Troisième voie+, qui sont ceux que j'applique ici en Colombie", a déclaré à la presse M. Santos, en référence au mouvement d'inspiration social-démocrate qualifié aussi de "blairisme".

Parmi les autres participants attendus figurent l'ex chef du gouvernement espagnol Felipe Gonzalez et les anciens présidents du Chili, Ricardo Lagos, et du Brésil, Fernando Henrique Cardoso.

"Nous allons d'une certaine façon relancer la +Troisième voie+ car nous pensons en ce moment de l'histoire du monde, que ce sont les principes qui vont aider à retrouver le Nord, un cap. C'est ce que nous constatons, tant en Europe qu'en Amérique latine ou en Asie", a estimé M. Santos.

Le président colombien, qui a rappelé son slogan "le marché partout où c'est possible, l'Etat où c'est nécessaire", est le co-auteur d'un livre sur la "Troisième voie", écrit avec M. Blair.

Artisan de négociations avec les guérillas communistes dans ce pays en proie à un demi-siècle de conflit interne, M. Santos, réélu dimanche au second tour de la présidentielle, a aussi mentionné l'expérience des anciens dirigeants européens en matière de processus de paix, notamment ceux avec l'IRA en Irlande du nord ou de l'ETA en Espagne.

ad/pz/bir

PLUS:hp