NOUVELLES

Mondial-2014 - Belgique: Hazard, une passe décisive en or

17/06/2014 03:35 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

L'ailier belge Eden Hazard, qui effectuait ses débuts en Coupe du monde, a signé la passe décisive de la victoire (2-1) des Diables Rouges au terme d'une prestation difficile face à l'Algérie, mardi à Belo Horizonte.

"J'ai fait un bon match, j'ai essayé de créer des espaces. J'ai fait du +Eden+ quoi. Même si ça peut être mieux bien sûr", reconnaissait-t-il.

En servant sur un plateau son coéquipier Dries Mertens, auteur du 2-1, le joueur de Chelsea a ponctué magistralement une prestation rendue compliquée par la rigueur de la défense algérienne.

Dans une rencontre fermée où c'est aux techniciens de son niveau de débloquer les situations, l'ancien Lillois a souvent manqué d'audace et il n'a guère été aidé par des partenaires étrangement statiques en première période, alors qu'il aurait fallu être nettement plus remuant pour bouger la défense des Fennecs.

"Il y avait de la nervosité car les Algériens jouaient en bloc, mais on s'est dit qu'en 2e mi-temps ils allaient fatiguer et que nous aurions l'occasion de marquer deux ou trois buts", a expliqué Hazard.

"On était un peu timoré à l'entame de match car pour tout le monde à part Daniel van Buyten, c'était le premier match de Coupe du monde", a-t-il ajouté pour expliquer son début de rencontre hésitant.

Symptomatique du peu d'impact du joueur durant l'entame, il a fallu attendre la 43e minute pour assister à un premier coup d'éclat d'Hazard quand il se débarrassa subtilement de Mehdi Mostefa pour servir parfaitement Nacer Chadli qui gâcha l'occasion.

Une minute plus tard, le même Hazard adressa un bon centre vers Lukaku qui se trouvait toutefois trop en retrait du but de Rais MBolhi.

Le N.10 des Diables Rouges a livré une bien meilleure deuxième période, se rendant plus disponible pour ses coéquipiers.

Son entêtement a été récompensé à dix minutes du terme. En se défaisant de Mostefa avant de déborder sur la gauche puis de servir Mertens, il a largement posé sa patte sur le match.

Mais les supporteurs belges sont sans doute en droit d'attendre plus d'un joueur qui ambitionne ouvertement d'atteindre les demi-finales.

"Eden a le potentiel pour devenir un joueur du top-5 mondial, avait dit le sélectionneur Marc Wilmots la veille du match. Mais il doit enlever le frein à main".

La victoire de mardi va peut-être contribuer à libérer un joueur qui était sous pression quoi qu'il dise...

"Je ne me considère pas encore comme un des cinq meilleurs du monde mais je vais continuer à travailler pour le devenir", a conclu Hazard.

bnl/dhe

PLUS:hp