NOUVELLES

Le gardien Ochoa permet au Mexique de soutirer un match nul de 0-0 au Brésil

17/06/2014 05:17 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

FORTALEZA, Brésil - Le gardien Guillermo Ochoa a réussi une série d'arrêts spectaculaires pour aider le Mexique à faire match nul 0-0 contre le Brésil dans le deuxième match du groupe A à la Coupe du monde.

Ce résultat donne quatre points aux deux clubs, mais le Brésil détient le premier rang en raison de son meilleur différentiel de buts. La Croatie et le Cameroun s'affrontent mercredi. Ces deux clubs ont commencé le tournoi par un revers.

Ochoa s'est d'abord signalé à la 26e minute en stoppant la tête de Neymar en plongeant sur sa droite. Le ballon aurait trouvé l'intérieur du filet si le gardien mexicain ne l'avait pas atteint.

Le Mexicain de 28 ans a effectué trois autres arrêts difficiles pour empêcher les hôtes de rompre l'égalité: face à un tir de Paulinho à la 44e, sur un effort de Neymar dans la surface en deuxième demie et sur une tête à bout portant de Thiago Silva à la 86e minute.

Après cela, il restait suffisamment de temps pour donner lieu à une fin de match enlevante à Fortaleza, au nord-est du pays.

L'arbitre a d'abord rejeté du revers de la main la demande de penalty du Brésil à la 88e, après que Marcelo eut semblé avoir été accroché. Le Mexique a ensuite eu deux énormes occasions, la première sur un tir d'Andres Guardado tout juste au-dessus de la transversale à la 90e et ensuite sur un tir de Raul Jimenez stoppé par Julio Cesar dans les arrêts de jeu.

«Au bout du compte, ce 0-0 reflète bien ce qui s'est passé. Ça a été un match chaudement disputé, a résumé le sélectionneur brésilien, Luis Felipe Scolari. La nulle n'est pas un bon résultat pour nous puisqu'une victoire nous aurait permis d'assurer notre qualification, mais il faut être capable de respecter notre adversaire, qui a très bien joué.»

Une victoire par l'une ou l'autre des formations lui aurait garanti une place en rondes éliminatoires si le Cameroun et la Croatie sont limités à un match nul, mercredi, dans la jungle de Manaus.

Le match disputé à l'Arena Castelao a été très serré, le Mexique ne permettant jamais au Brésil de prendre le contrôle de celui-ci. La formation mexicaine ne s'est pas contentée de jouer défensivement, se créant des occasions tout au long de la rencontre, surtout sur des tirs de loin des milieux de terrain Hector Herrera et Jose Vazquez.

Le Brésil, qui a dû se passer de Hulk, blessé, a mis un peu plus de pression en deuxième période, mais rien qui n'a pu tromper Ochoa.

Il a empêché Paulinho d'ouvrir la marque juste avant la mi-temps, bloquant le tir du milieu de terrain, qui avait récupéré un ballon libre dans la surface. Il a ensuite placé son corps devant la frappe de Neymar, aussi de la surface. Puis, à la 86e, il s'est retrouvé au bon endroit, au bon moment, pour bloquer la tête de Silva.

Le Brésil, la seule équipe à jouer les 20 finales de la Coupe du monde, a atteint le deuxième tour à chaque tournoi depuis 1970. Les Mexicains tentent quant à eux d'atteindre la ronde des 16 pour une sixième fois d'affilée. C'est là que ce sont arrêtés ses cinq derniers Mondiaux.

Le Brésil avait remporté ses trois précédents matchs de Mondial face au Mexique sans lui concéder de but, mais les deux rivaux latins ne s'étaient pas affrontés dans ce tournoi depuis 1962.

PLUS:pc