NOUVELLES

Le fondeuse québécoise Daria Gaïazova prend sa retraite à l'âge de 30 ans

17/06/2014 03:59 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

CANMORE, Alta. - La fondeuse québécoise Daria Gaïazova a décidé de prendre sa retraite de la compétition internationale.

L'athlète de 30 ans de Saint-Ferréol-les-Neiges a participé à la Coupe du monde de ski de fond pendant 10 ans.

Elle a eu la rare opportunité de participer à des Jeux olympiques au Canada, son pays d'adoption, et en Russie, son pays d'origine.

Elle a fait ses débuts olympiques à l'occasion des Jeux de Vancouver en 2010, puis a pris part aux JO de Sotchi, plus tôt cette année.

Gaïazova s'est installée au Canada en 1999, quand elle avait 15 ans.

Celle que ses amis et les membres de sa famille appellent Dasha a récolté deux médailles de bronze en Coupe du monde au cours de sa carrière.

«Je croyais qu'il m'en restait encore un peu en réserve, mais après une bonne discussion avec mon père durant un voyage à vélo en Écosse, j'ai réalisé que c'était le bon moment pour quitter le ski de fond compétitif, a indiqué Gaïazova. Je ne peux vraiment pas imaginer meilleure façon de quitter, après avoir skié aux Jeux olympiques dans les deux pays où j'ai des attaches.

«Bien que j'aurais aimé ne jamais arrêter de skier, il vient un temps où le corps vous dit que c'est le temps d'arrêter», a-t-elle ajouté.

Gaïazova s'est dit incertaine de ce qu'elle fera maintenant, mais elle espère que le sport fera toujours partie de sa vie.

«Les quatre dernières années ont nécessité beaucoup de travail, et en ce moment je veux me reposer cet été et faire des recherches sur ce que je vais faire dans le futur, a-t-elle affirmé. Une chose est sûre, je veux rester impliquée dans le sport d'une façon ou d'une autre.»

PLUS:pc