NOUVELLES

Japon: courriels frauduleux promettant de l'argent pour faire face à une hausse de taxe

17/06/2014 08:29 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Le ministère japonais des Finances met en garde contre des courriels frauduleux qui promettent à des consommateurs des aides financières face à une récente hausse de taxe en échange de numéros de comptes en banque et autres informations personnelles.

Selon les autorités, des personnes non identifiées mais vraisemblablement mal intentionnées ont adressé à des citoyens des courriels leur indiquant qu'ils étaient les heureux gagnants d'importantes sommes d'argent dans le cadre d'un plan de soutien économique après une hausse de taxe.

"Aucune entité publique, à commencer par le ministère des Finances, ne procède à un quelconque tirage au sort pour attribuer des aides financières face à la hausse de la taxe sur la consommation", a insisté le ministère.

"Faites attention à ce qui laisse supposer une volonté de soutirer des informations via des courriels", a-t-il ajouté alors que parallèlement les autorités ont adressé des courriers postaux pour faire part de l'annonce de nouvelles subventions.

Le ministère rappelle en effet que le gouvernement a effectivement pris des mesures spéciales (allocation exceptionnelle pour les enfants ou le logement) afin d'aider les ménages à endurer le passage de 5% à 8% de la taxe sur la consommation le 1er avril dernier, mais il insiste sur le fait que les courriels incriminés n'ont rien à voir avec ces dispositions extraordinaires.

De telles tentatives d'escroquerie s'appuyant sur la naïveté des citoyens ne sont pas rares au Japon, notamment à l'égard de personnes âgées qui n'ont pas toujours toute leur tête pour les déjouer.

L'utilisation très fréquente des virements bancaires effectués entre particuliers depuis les distributeurs d'argent incite par exemple des voleurs à forcer les vieillards à transférer des sommes astronomiques vers leurs comptes, un phénomène contre lequel les autorités et banques mettent en garde en permanence mais qui continue de sévir.

kap/jr

PLUS:hp