NOUVELLES

Fusillade de Moncton: ICI RDI a «failli à sa mission», juge l'ombudsman de Radio-Canada

17/06/2014 04:21 EDT | Actualisé 17/06/2014 04:51 EDT
ASSOCIATED PRESS
Police officers take cover behind their vehicles in Moncton, New Brunswick, on Wednesday June 4, 2014. Three police officers were shot dead and two others injured Wednesday in the east coast Canadian province of New Brunswick, officials said, and authorities were searching for a suspect. (AP Photo/Moncton Times & Transcript, Ron Ward via The Canadian Press ) MANDITORY CREDIT

L'ombudsman de Radio-Canada, Pierre Tourangeau, juge que la chaîne d'information en continu a «failli à sa mission» lors de la fusillade de Moncton, le 4 juin dernier.

Selon lui, bien que les principes journalistiques aient été respectés, ICI RDI aurait «mal servi l'intérêt public, surtour celui de la population de Moncton». Les citoyens pris chez eux n'ont pas pu se fier à RDI pour s'informer du déroulement des événements et des directives des autorités. Plusieurs ont dû se tourner vers les nouvelles en anglais de CBC afin de connaître les derniers détails de la chasse à l'homme qui a paralysé la ville.

ICI RDI a reçu plus de 70 plaintes d'auditeurs qui ont vivement critiqué le manque de couverture francophone hors-Québec.

«Quelle opportunité ratée pour démontrer aux francophones hors Québec que RDI est un réseau pancanadien. Il me semble que le nouveau slogan "ICI" met en évidence que "ICI" c'est Montréal et Québec. Le reste du Canada, lui, n'existe pas.»

-- Dominic Caron, plaignant

La première directrice d'ICI RDI, Paule Genest, a admis que la chaîne aurait dû « à un certain moment décréter une émission spéciale ce soir-là », soulignant toutefois qu'une couverture en direct avait été faite sur les réseaux sociaux et le site web. Une réponse qui n'a pas satisfait le plaignant Dominic Caron, accusant RDI d'être montréalocentriste et d'utiliser l'heure de l'est en tout temps.

L'ombudsman s'est par la suite saisi du dossier de la plainte et juge que la couverture de la fusillade - pendant le jour du budget - était «nettement insuffisante».

Ainsi, ICI RDI a également manqué à sa mission de « refléter la diversité », puisque les informations livrées dans la soirée du 4 juin et la nuit qui a suivi étaient loin d’être « pertinentes aux yeux des citoyens » de Moncton.

Pierre Tourangeau note toutefois qu'ICI RDI a su réajuster le tir à compter du 5 juin en assurant un suivi continu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Trois policiers tués: Moncton se souvient
Veillée aux chandelles en l'honneur des trois policiers tués à Moncton