NOUVELLES

CUSM: St-Clair Martin Armitage est arrêté à l'aéroport Montréal-Trudeau

17/06/2014 03:45 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Britannique St-Clair Martin Armitage, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrestation international pour sa participation présumée à des malversations entourant le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), s'est rendu aux policiers mardi à l'aéroport Montréal-Trudeau.

Le commissaire à la lutte contre la corruption, Robert Lafrenière, a confirmé l'information par voie de communiqué, rappelant que le suspect faisait l'objet d'une recherche internationale via Interpol depuis le 8 mai.

L'homme de 59 ans, qui comparaîtra mercredi, fera face à des accusations de complot pour fraude, fraude et abus de confiance dans le cadre d'un processus d'octroi d'un contrat alors qu'il était employé par le CUSM.

M. Armitage était chef de projet du campus Glen dont la construction avait débuté en 2010. Il avait été recruté par le CUSM dès 2007 à titre de spécialiste en partenariat public-privé (PPP).

Il devait notamment superviser l'appel de propositions, l'évaluation puis le choix du consortium pour la construction de ce nouveau campus dans l'ouest de Montréal.

Le nom de St-Clair Martin Armitage avait été mentionné devant la Commission Charbonneau le 15 mai dernier. L'enquêteur de la Commission, André Noël, avait noté plusieurs irrégularités dans l'octroi du contrat du CUSM, des irrégularités qui dénotaient un penchant favorable dès le départ envers SNC-Lavalin et son consortium Groupe immobilier de santé McGill (GISM).

M. Noël avait notamment révélé que Pierre Duhaime, alors pdg de SNC-Lavalin en 2009, avait organisé une réception à sa résidence et qu'il y avait invité St-Clair Martin Armitage.

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) soupçonne SNC-Lavalin d'avoir déboursé 22,5 millions $ pour décrocher le contrat.

Il s'agit de la sixième arrestation effectuée dans la cadre du projet Lauréat, une enquête qui a déjà permis les arrestations de l'ex-pdg de SNC-Lavalin Pierre Duhaime, d'un haut dirigeant du CUSM Yanaï Elbaz, de l'avocat Yohann Elbaz, de l'administrateur Jeremy Morris et de Pamela Porter.

Quant à son mari, l'ancien directeur général du CUSM Arthur Porter, et l'ex-vice-président de SNC-Lavalin Riahd Ben Aïssa, ils sont tous deux détenus à l'étranger. Des procédures d'extradition sont en cours.

PLUS:pc