NOUVELLES

Un des nouveaux avions furtifs russes T-50 prend feu à son atterrissage

10/06/2014 09:26 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

Un Soukhoï T-50, chasseur-bombardier russe furtif de cinquième génération qui doit entrer en service en 2016 dans l'armée russe, a pris feu mardi à son atterrissage mardi près de Moscou, a annoncé le constructeur Soukhoï.

"Lors de l'atterrissage de l'avion, une fumée au-dessus du circuit d'air du côté droit a été aperçue, puis un incendie s'y est déclaré. Le feu a été rapidement éteint. L'avion doit être réparé", a indiqué le constructeur aérien Soukhoï dans un communiqué.

Cet incident, qui a eu lieu à l'aérodrome moscovite de Gromov sans faire de blessé, ne remet pas en cause le calendrier du programme d'essai du T-50, a souligné le constructeur.

Une commission a été mise en place pour enquêter sur les causes de l'incendie, selon le communiqué.

En 2011, un problème de moteur avait déjà contraint à interrompre le décollage du Soukhoï T-50 lors d'une démonstration au salon international de l'aéronautique Maks, près de Moscou.

Le T-50, seul type d'avion de chasse de cinquième génération produit par la Russie, et dont le premier vol d'essai a eu lieu en janvier 2010, doit équiper les forces aériennes russes à partir de 2016.

Destiné à devenir le pendant russe du chasseur américain F-22, il est au coeur du programme de modernisation de l'armée russe, distancée technologiquement par l'Occident.

Cet appareil, développé en coopération avec l'Inde, coûte environ 100 millions de dollars, selon des estimations d'experts rapportées par la presse.

all/edy/bir

PLUS:hp