NOUVELLES

Ligue de diamant - Oslo: Allyson Felix attendue sur 200m

10/06/2014 04:42 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

L'Américaine Allyson Felix est attendue sur sa distance fétiche du 200m, mercredi à la réunion d'Oslo comptant pour la Ligue de diamant, distance sur laquelle elle entend rétablir sa domination après une année 2013 ruinée par une blessure.

A la perche, le détenteur du record du monde Renaud Lavillenie (6,16m) fera également le spectacle. Il reste sur une petite victoire (5,80m) dimanche à Hengelo (Pays-Bas) lors d'une réunion comptant pour le World Challenge.

Felix, quadruple championne olympique, a remporté trois titres mondiaux consécutifs sur 200m depuis Helsinki en 2005. Mais l'an dernier à Moscou, elle a abandonné en pleine finale, victime d'une déchirure musculaire.

Son début de saison n'avait pas été particulièrement brillant non plus, avec deux victoires seulement en Ligue de diamant.

Après un décevant 22.44 à Eugene le 31 mai, l'Américaine espère se rapprocher à Oslo du niveau qui lui avait permis de survoler la saison 2012 lorsqu'elle avait remporté trois titres olympiques (200m, et relais 4x100m et 4x400m), devenant l'une des athlètes les plus titrées de l'histoire.

Sur le papier, Felix, qui a terminé 5e sur 400m lors de la réunion de Shanghai le mois dernier, ne devrait pas avoir d'adversaire mercredi à Oslo sur 200m. Dans les starting-blocks, elle sera la seule à être descendue sous les 22 secondes.

Et son meilleur temps de la saison (le 22.44 de Eugene), sera également le meilleur des participantes, devant les 22.61 de l'Ivoirienne Murielle Ahoure, double médaillée d'argent 100-200m aux Mondiaux de Moscou, qui devrait être sa principale rivale.

Sur 100m chez les hommes, le favori sera le Français Jimmy Vicaut qui avait pris la 3e place à Eugene (Etats-Unis) le 31 mai en 9 sec 89/100e. Un vent trop favorable (+2,7 m/s) avait empêché l'homologation de ce temps qui aurait été un nouveau record de France.

A ses côtés sur la ligne Vicaut aura pour adversaires le Norvégien Jaysuma Saidy Ndure et le Trinidadien Richard Thompson, médaillé d'argent aux JO-2008, qui ont couru en 9.95sec cette saison, ainsi que le vétéran de Saint-Kitts et Nevis Kim Collins et le Britannique Richard Kilty, champion du monde sur 60m en salle, mais qui n'a pas encore de réel chrono de référence sur 100m.

En l'absence des stars de la distance Usain Bolt, Yohan Blake ou Justin Gatlin, l'objectif devrait donc être de passer sous les 10 secondes.

Une autre course attirera l'attention: le traditionnel mile sur lequel s'alignera le champion du monde du 1500m en salle Ayanleh Souleiman.

lp/ig/alh

PLUS:hp