NOUVELLES

Les nausées de Lionel Messi laissent les amateurs de foot perplexes

10/06/2014 11:50 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

BELO HORIZONTE, Brésil - Peu après s'être amené sur le terrain comme substitut en deuxième demie du dernier match préparatoire de l'Argentine avant la Coupe du monde, Lionel Messi s'est penché et a semblé vomir sur la surface de jeu.

Il a fait la même chose au moins une demi-douzaine de fois avec l'Argentine et son club, le FC Barcelone, laissant les médecins et les partisans perplexes.

«Ce sont les nerfs», a déclaré le sélectionneur argentin Alejandro Sabella, dans un diagnostic qui fait autant de sens qu'un autre.

Le capitaine de l'équipe d'Argentine et le quadruple joueur de l'année dans le monde a énormément de pression sur les épaules, alors qu'il tentera de mener l'Albiceleste vers sa première conquête de la Coupe du monde depuis 1986.

Il n'est pas rare de voir des athlètes de pointe vomir avant, durant ou après une compétition. Parfois c'est en raison du stress physique qu'on leur impose, parfois c'est de l'anxiété alors qu'ils s'apprêtent à devoir livrer une grande performance.

Mais bizarrement, Messis semble vomir un peu au hasard, pas nécessairement dans les moments où la pression est la plus grande ou lorsqu'il est épuisé physiquement.

Quand Messi a vomi moins de 10 minutes après le début d'un match amical entre l'Argentine et la Roumanie au mois de mars, son entraîneur à Barcelone, Gerardo Martino, avait déclaré que «quelque chose ne tourne pas rond». Il a toutefois ajouté que cela n'affectait pas le jeu de Messi.

Celui-ci l'a clairement démontré contre la Slovénie, samedi, alors qu'il a marqué le deuxième but de l'Argentine quatre minutes seulement après que les caméras l'eurent montré en pleine crise de nausée, puis recevoir une pilule qu'on lui a remise du banc.

Le personnel médical du Barça n'a pas été capable de trouver la cause de ses nausées. Pas plus que les médecins de la sélection argentine, ni Messi lui-même. L'attaquant vedette tend à ne pas en faire de cas, déclarant qu'il s'agit là de quelque chose qui lui arrive à l'entraînement, durant les matchs et même quand il est chez lui.

«Je ne sais pas ce que c'est. Mais j'ai subi un millier d'examens, a déclaré Messi au diffuseur argentin TyC Sports, plus tôt cette année. Je commence à avoir la nausée au point où je viens près de vomir, puis ça s'en va.»

PLUS:pc