NOUVELLES

Les Knicks décident de confier le poste d'entraîneur à Derek Fisher

10/06/2014 02:00 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Les Knicks de New York ont confié le poste d'entraîneur-chef à Derek Fisher. Phil Jackson s'est ainsi tourné vers l'un de ses anciens joueurs les plus fiables.

Quelques jours après avoir complété sa 18e saison, Fisher a été choisi pour remplacer Mike Woodson, que Jackson a congédié à la fin de la saison pour sa première décision majeure comme président de l'équipe.

Fisher a remporté cinq championnats sous la tutelle de Jackson avec les Lakers de Los Angeles et il était reconnu pour ses tirs décisifs en éliminatoires, lui qui a disputé un record de 259 matchs éliminatoires dans la NBA.

«Derek a travaillé avec une longue liste d'entraîneurs et il a connu d'énormes succès et nous lui souhaitons la bienvenue», a précisé Jackson, mardi, pendant une conférence de presse au centre d'entraînement des Knicks à Greenburgh, dans l'État de New York.

Les Knicks ont terminé la saison avec une fiche de 37-45 et ont raté les éliminatoires, un an après avoir décroché le titre de la section Atlantique et accédé aux demi-finales de l'Association Est.

Jackson, qui a refusé l'offre initiale de devenir l'entraîneur de l'équipe, a plutôt été embauché pour diriger le bureau de direction en mars et il a congédié Woodson une semaine après la fin de la saison.

Il était à la recherche de quelqu'un familier avec l'offensive en triangle et avec peu ou pas d'expérience. Les Knicks ont presque conclu une entente avec Steve Kerr, qui a plutôt quitté l'équipe de diffusion de TNT pour accepter le poste d'entraîneur des Warriors de Golden State.

Jackson a ensuite tourné son attention vers Fisher, écopant même d'une amende de 25 000 $ la semaine dernière quand il a exprimé trop ouvertement son intérêt pour le meneur de jeu toujours sous contrat avec le Thunder.

Fisher, âgé de 39 ans, a le respect des joueurs à travers la ligue après avoir occupé le poste de président de l'Association des joueurs pendant le lock-out de 2011.

PLUS:pc