NOUVELLES

Les exportations nord-américaines de bois d'oeuvre vers l'Asie sont en net recul

10/06/2014 03:51 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les exportations de bois d'oeuvre du Canada et des États-Unis sur le marché asiatique ont reculé de façon marquée en mars, freinées par une grève au port de Vancouver, a indiqué mardi une association commerciale américaine.

La Western Wood Products Association a fait état d'une baisse des exportations vers la Chine de près de 42 pour cent par rapport à l'année précédente, et d'un recul des exportations vers le Japon de 59 pour cent.

Néanmoins, le groupe a affirmé que des améliorations sur les marchés nord-américains faisaient en sorte que les livraisons globales par les producteurs canadiens et américains avaient retraité seulement de 1,9 pour cent d'une année à l'autre. Les livraisons totales des producteurs canadiens ont baissé de 4,8 pour cent, tandis que celles des producteurs américains ont augmenté de 0,4 pour cent.

Sur une base mensuelle, le Canada et les États-Unis ont vu leurs livraisons croître de 8,4 pour cent par rapport à février.

La production nord-américaine de bois d'oeuvre a augmenté de 3,1 pour cent en mars, à 4,7 milliards de pieds-planche. La production canadienne a crû de 2,4 pour cent, à 2,1 milliards de pieds-planche en mars, en hausse de 10,1 pour cent par rapport au mois précédent. La production en Colombie-Britannique a augmenté de 10,8 pour cent, tandis qu'elle progressait de 9,4 pour cent dans le reste du pays.

L'utilisation de bois d'oeuvre au Canada a crû de 31,1 pour cent, à 678 millions de pieds-planche ou 14 pour cent de la production nord-américaine, tandis que la consommation aux États-Unis a glissé de 0,8 pour cent, à 3,3 milliards de pieds-planche.

Les stocks de bois d'oeuvre en Amérique du Nord ont augmenté de 5,8 pour cent par rapport à février, à 6,5 milliards de pieds-planche, en raison de retards dans les livraisons par rails et de la grève au port de Vancouver.

Les prix du bois d'oeuvre ont glissé de 12 pour cent jusqu'à maintenant cette année, après avoir fait un bond de 19 pour cent en 2013.

L'analyste Paul Quinn, de RBC Marchés des capitaux, a dit s'attendre à un déclin des prix de quatre pour cent en 2014, à 340 $ US par mille pieds-planche, avant une remontée de 15 pour cent, à 390 $ US en 2015, et 415 $ US en 2016.

Les producteurs canadiens de bois d'oeuvre Canfor (TSX:CFP) et Western Forest Products (TSX:WEF) ont indiqué en avril que leurs livraisons avaient été affectées par des problèmes de transports liés aux conditions météorologiques et par la grève au port de Vancouver. Ils disaient s'attendre à une relance au deuxième trimestre grâce au retour des températures plus chaudes, qui peuvent contribuer à une plus forte demande en construction résidentielle.

RBC Marchés des capitaux estime que les mises en chantier aux États-Unis surpasseront le million d'unités en 2014 pour la première fois depuis la fin de la récession.

PLUS:pc