NOUVELLES

Chez les obèses, la chirurgie bariatrique plus efficace à long terme contre le diabète

10/06/2014 04:00 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT
Dimitri Otis via Getty Images

La chirurgie bariatrique, qui consiste à restreindre l'absorption alimentaire, est la méthode la plus efficace à long terme contre le diabète chez les personnes obèses, confirme mardi une recherche qui a suivi des patients en Suède pendant 18 ans.

Cette étude clinique montre que chez les sujets obèses souffrant de diabète adulte (type 2), la chirurgie a permis des rémissions plus fréquentes et moins de complications liées à cette maladie que dans le groupe témoin traité sans intervention bariatrique, précisent les chercheurs dont les travaux paraissent dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

L'obésité et le diabète atteignent des proportions épidémiques et représentent un fardeau de santé publique.

Quelque 347 millions d'adultes dans le monde vivent avec le diabète de type 2, dont la moitié l'ignore, indique l'étude.

L'incidence du diabète qui est directement liée à l'obésité pourrait être réduite de 50% avec un changement de mode de vie et des médicaments, selon les auteurs.

La recherche, menée par Lars Sjostrom de l'Université de Göteborg, a suivi des sujets obèses en Suède dans des hôpitaux et des centres médicaux.

Les auteurs ont recruté de septembre 1987 à janvier 2001 260 patients obèses dans un groupe de contrôle de 2.037 personnes et 343 autres patients souffrant aussi d'obésité mais ayant subi une intervention bariatrique. Ils étaient tous diabétiques.

Pour ceux qui ont eu des complications liées au diabète, la période moyenne de suivi a été de 17,6 ans dans le groupe de contrôle traité avec des médicaments, de l'exercice physique et un nouveau régime alimentaire, contre 18,1 ans parmi ceux qui ont eu une chirurgie bariatrique.

Deux ans après, la proportion de patients en rémission de diabète, définie comme une glycémie inférieure à 110 milligrammes de glucose par décilitre de sang sans médicament, était de 72,3% dans le groupe ayant eu une intervention bariatrique contre 16,4% dans le groupe de contrôle.

Après quinze ans, le taux de guérison était encore de 30,4% chez ceux traités chirurgicalement contre 6,5% parmi les autres.

Toutes les différentes techniques de chirurgie bariatrique (anneau gastrique, pontage...) ont été liées à des rémissions plus longues du diabète comparativement aux soins avec des médicaments et un changement de mode de vie.

De plus, la chirurgie bariatrique a permis une diminution des complications micro et macro-vasculaires liées au diabète.

Aux États-Unis, l'obésité affecte plus d'un tiers des adultes et est le principal déclencheur du diabète de type 2. Les responsables sanitaires parlent de véritable épidémie baptisée «diabesity». Environ 8% des Américains sont diabétiques.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les obsessions minceur selon les pays