NOUVELLES

Ukraine: libération de deux journalistes d'une chaîne militaire russe

09/06/2014 02:48 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

Les deux journalistes russes de la chaîne de télévision Zvezda appartenant au ministère russe de la Défense, arrêtés samedi par la garde nationale ukrainienne, ont été libérés, a annoncé lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Le 16 juin, les correspondants de la chaîne de télévision Zvezda, Evgueni Davydov et Nikita Konachenkov, ont été libérés à Dnipropetrovsk et sont retournés à Moscou. C'est une bonne nouvelle!", a déclaré dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.

Selon le directeur de la chaîne Zvezda, Alexandre Pimanov, cité par l'agence de presse russe Interfax, "les gars ont vraiment été battus: le correspondant Evgueni Davydov souffre d'une perte partielle de son audition".

"Il n'y a eu ni rançon, ni échange", a-t-il ajouté.

Le directeur des informations de la chaîne, Maxime Dodonov a indiqué que les représentants de Pravy Sektor (Secteur droit), une formation paramilitaire ultranationaliste ukrainienne, avait exigé une rançon de 200.000 dollars (147.000 euros) pour la libération des journalistes.

Mais M. Pimanov a assuré qu'il n'y avait eu "ni rançon, ni échange".

Deux journalistes russes de cette même chaîne, soupçonnés d'effectuer une mission de renseignement sur les opérations militaires ukrainiennes, avaient été retenus plusieurs jours avant d'être libérés lundi par les autorités de Kiev.

De leur côté, les insurgés prorusses s'en sont pris à plusieurs reprises à des journalistes, ukrainiens et occidentaux, dans l'est du pays.

En mai, deux journalistes russes du site internet pro-Kremlin Life News avaient été arrêtés dans la même région et détenus par les forces ukrainiennes, qui les accusaient de transporter des missiles antiaériens dans leur voiture.

Les deux hommes avaient été libérés après une semaine. Le président Vladimir Poutine les avait décorés à leur retour à Moscou.

all/plh

PLUS:hp