NOUVELLES

Opep: le Venezuela s'attend à une reconduction du plafond de production

09/06/2014 12:36 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

Le ministre vénézuélien du Pétrole Rafael Ramirez a déclaré lundi à Vienne s'attendre à une reconduction du plafond de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), deux jours avant une réunion du cartel.

"J'ai le sentiment que nous allons avoir une nouvelle reconduction" du plafond de production du cartel, fixé à 30 millions de barils par jour (mbj) depuis fin 2011, a déclaré Rafael Ramirez à des journalistes lors de son arrivée dans la capitale autrichienne lundi.

Le Venezuela est l'un des cinq membres fondateurs de l'organisation, créée en 1960 et qui compte actuellement douze États du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Amérique latine.

L'Opep, qui pompe environ un tiers de la production mondiale de brut, se réunit mercredi à Vienne pour sa 165e réunion ministérielle, au cours de laquelle il est largement attendu qu'elle laisse inchangé son plafond de production.

Depuis la dernière réunion du cartel en décembre 2013, les cours du brut évoluent dans une fourchette assez étroite -- autour des 100 dollars le baril pour le WTI et des 110 dollars le baril pour le Brent.

"L'Arabie Saoudite a très clairement suggéré que 100 dollars le baril est un prix juste et que l'Opep va garder sa cible de production inchangée en juin 2014", a rappelé Abhishek Deshpande, analyste de Natixis.

De plus, la forte baisse de la production libyenne -- actuellement autour de 250.000 barils par jour contre une capacité de 1,5 million de barils par jour (mbj) -- évite, pour l'instant, aux autres membres du cartel d'avoir à faire de la place à l'Irak et à l'Iran, qui ont tous deux affirmé leurs ambitions de revenir en force sur les marchés mondiaux du pétrole.

jb/acd/eb/jeb

PLUS:hp