NOUVELLES

Une nouvelle gare d'autobus au centre-ville de Montréal?

09/06/2014 12:52 EDT | Actualisé 09/06/2014 12:54 EDT
Google Street View

Pour pallier les problèmes que pourraient causer la construction du nouveau pont Champlain et la réfection de l'échangeur Turcot, l'Agence métropolitaine de transport envisage d'installer une nouvelle gare d'autobus temporaire près de la place Bonaventure. Un projet estimé à 1,4 million de dollars.

Un texte de François Cormier

Les élus montréalais devront d'abord approuver ce projet, mais Radio-Canada a obtenu davantage de détails en consultant un document public de l'arrondissement de Ville-Marie.

Il s'agit d'une gare qui serait en service pendant une dizaine d'années, le temps que dureront les deux importants chantiers.

L'AMT prévoit 67 arrivées et 70 départs d'autobus par jour entre 6 h et 19 h. Si le projet est approuvé, l'AMT fera disparaître 200 espaces de stationnement durant les heures d'opération du terminus. Le soir et la fin de semaine, le stationnement serait ouvert au public.

Le terrain est bordé par les rues Saint-Antoine, Saint-Jacques, Mansfield et les voies ferrées du CN, tout près de la Place Bonaventure et du 1000 de la Gauchetière.

Seront aménagés :

  • Six quais d'embarquement dont deux adaptés aux autobus articulés;
  • Quatre postes de battement pour les autobus en attente;
  • Deux accès véhiculaires par les rues Mansfield et Saint-Antoine (sortie uniquement);
  • Aménagement paysagé encadrant la circulation piétonne sur le site;
  • Construction d'une dépendance de service comprenant une toilette chimique réservée aux employés, une salle électrique et un local d'entretien;
  • Installation d'un système de rétention des eaux pluviales.
  • Des aménagements nécessaires

Par contre, l'arrondissement de Ville-Marie et l'AMT prévoient qu'il y aura des impacts dans le secteur. Des aménagements pour assurer la sécurité des piétons devront donc être réalisés. Il faudra également apporter des mesures pour « maintenir la fluidité de la circulation pendant les heures de pointe ».

Le document de l'arrondissement Ville-Marie précise qu'il y aura peu d'impacts sur les passagers puisque le nouveau terminus serait situé tout près du terminus actuel et « 70 % des utilisateurs marcheraient vers leur destination finale alors que les autres pourraient accéder au métro Bonaventure par le 1000, rue de La Gauchetière ».

INOLTRE SU HUFFPOST

9 lieux montréalais qui changeront de visage