NOUVELLES

Mondial-2014 - Mourinho: "Rien ne sert de se préparer aux tirs au but"

09/06/2014 05:40 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

Il ne sert à rien de se préparer, de s'entraîner ou d'analyser les séances de tirs au but adverses afin de réussir, a estimé Jose Mourinho, lundi, à trois jours de l'ouverture du Mondial brésilien.

"Ne me parlez pas des pénalties parce que je les ai toujours perdus", s'est exclamé l'entraîneur portugais de Chelsea, consultant pour Yahoo! lors de la Coupe du monde.

Et pourtant maître Mourinho, vainqueur de la Ligue des champions avec Porto et l'Inter Milan, avait tout essayé.

"Je me suis entraîné, je ne me suis pas entraîné. J'ai étudié les séances des tirs au but de mes adversaires, le pourcentage de l'endroit où ils les tirent, le pourcentage de l'endroit où va le gardien et là où il ne va pas. Nous avons tout essayé. Alors, vous voulez connaître ma conclusion? Il fait ce qu'IL veut", a-t-il dit en pointant son doigt vers le ciel.

"A Madrid, je n'ai pas remporté de Ligue des champions parce que Ronaldo, Kaka et Sergio Ramos ont manqué leurs tirs au but", a ajouté Mourinho, en référence à la demi-finale de C1 perdue en 2012 contre le Bayern Munich.

"Avec Chelsea en demi-finales contre Liverpool (en 2007), c'était exactement la même chose. J'avais tout organisé et fait entrer, à dix minutes de la fin du match, notre meilleur tireur de penalty -Geremi-, qui n'en avait raté aucun jusque là. Et il l'avait manqué évidemment!", a encore raconté Mourinho.

La seule fois où les tirs au but avaient souri au technicien portugais, c'était en Supercoupe d'Italie face à la Roma: "Quelle chance j'avais alors, (Francesco) Totti a raté son penalty!"

thw/pi/sk/jta

PLUS:hp