NOUVELLES

L'homme le plus vieux au monde rend l'âme à l'âge de 111 ans

09/06/2014 02:51 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'homme le plus vieux au monde, un chimiste et paraspychologue à la retraite, est décédé à New York à l'âge de 111 ans.

Alexander Imich s'est éteint dimanche dans sa résidence de Manhattan, selon sa nièce, Karen Bogen.

Mme Bogen, qui vit au Rhode Island, avait rendu visite à son oncle un jour plus tôt en compagnie de sa soeur et d'amis proches.

M. Imich attribuait sa longévité à ses excellents gènes, à sa bonne alimentation, à un programme d'exercices régulier et au fait que sa femme et lui n'avaient jamais eu d'enfants, a indiqué sa nièce.

Michael Mannion, un ami de longue date, a déclaré que la curiosité sans bornes d'Alexander Imich et sa capacité à transformer même les plus grands malheurs en quelque chose de positif expliquaient aussi pourquoi il avait vécu si vieux.

M. Imich a notamment publié un livre à 92 ans et est retourné à l'école à 93 ans.

Né en 1903 dans une ville polonaise alors située en territoire russe, Alexander Imich a fui la Pologne avec sa femme à la suite de l'invasion nazie en 1939. Ils se sont installés aux États-Unis en 1951. Mme Imich est morte en 1986.

Guinness World Records a accordé à M. Imich le titre d'homme le plus vieux au monde le 8 mai dernier. L'organisation enquête présentement afin de déterminer si le Japonais Sakari Momoi, qui soutient avoir 111 ans, peut succéder à Alexander Imich.

La personne la plus vieille au monde est la Japonaise Misao Okawa, âgée de 116 ans.

PLUS:pc