NOUVELLES

Le chanteur coréen Psy veut s'éloigner du style de «Gangnam Style»

09/06/2014 11:09 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Même Psy en a assez de sa chanson «Gangnam Style».

Le chanteur coréen est conscient qu'il n'arrivera jamais à reproduire le succès que sa chanson lui a permis d'avoir en 2012, de sorte que la création de nouvelle musique est désormais devenue difficile pour lui.

Lors d'une récente entrevue à YouTube Space LA, Psy a confié que ses nouvelles chansons sont constamment comparées à «Gangnam Style» et qu'il a l'impression d'avoir beaucoup de pressions sur les épaules. Pour cette raison, il n'aime plus vraiment la chanson.

L'étrange et coloré vidéoclip de «Gangnam Style» — et la chorégraphie qu'il présentait — a récemment dépassé le cap des deux milliards de visites, un record pour YouTube.

Le chanteur pop sud-coréen détient également le record du plus grand nombre de visites en une seule journée, soit 38 millions pour le clip ayant suivi «Gangnam Style», «Gentleman».

La vedette de 36 ans était déjà très populaire en Corée du Sud avant «Gangnam Style», mais il admet qu'il est toujours aussi heureux lorsqu'il se fait reconnaître dans la rue à l'étranger.

«Si je me promène et que personne ne me reconnaît et que personne ne me demande d'autographe ou de photo, c'est une tragédie», croit-il.

«C'est parfois fatigant, oui, bien sûr, mais ça fait partie de mon travail.»

Psy a conclu que la meilleure façon d'obtenir un autre succès serait de se tourner vers un autre genre musical. Il fait donc équipe avec Snoop Dogg sur la pièce hip-hop «Hangover». Il affirme que le rappeur américain a accepté de collaborer après n'avoir entendu que le titre de la chanson.

La vidéo de «Hangover», présentée pour la première fois dimanche à «Jimmy Kimmel Live!», sur ABC, et sur le canal YouTube de Psy, explique les remèdes asiatiques utilisés pour soigner les lendemains de veille.

«La vidéo ne tourne pas autour de la danse, elle tourne autour des échanges culturels», affirme Psy.

Psy s'est associé au gérant de Justin Bieber, Scooter Braun, après le succès de «Gangnam Style». Il prévoit lancer un mini-album plus tard cette année, dans lequel il inclura davantage de paroles en anglais.

«À l'exception des Coréens, personne ne sait ce que je dis, n'est-ce pas? Ils attendent seulement le "Hey, sexy lady"», explique-t-il, au sujet d'une phrase en anglais incluse dans «Gangnam Style».

«Je me suis dit que j'aimerais pourvoir communiquer davantage.»

Il continuera toutefois de rapper en coréen, suivant ainsi les conseils de Scooter Braun.

«Il m'a dit : "Si tu rappes en anglais, nous avons déjà tellement de rappeurs qui le font beaucoup mieux que toi. Mais si tu rappes en coréen, tu est numéro un dans ce pays", ce qui est très intelligent», conclut le chanteur.

PLUS:pc