BIEN-ÊTRE

La crème vaginale Terazol peut causer des réactions allergiques graves, voire mortelles

09/06/2014 03:46 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT
RunPhoto via Getty Images

TORONTO - Le fabricant de crèmes vaginales Terazol pour le traitement des infections aux levures a indiqué que certains de ses produits pouvaient présenter un risque de réactions allergiques graves — voire mortelles — chez certaines femmes.

Janssen a publié la mise en garde, lundi, par l'entremise de Santé Canada, concernant la crème vaginale Terazol 7 et la crème vaginale/ovules vaginaux Terazol 3 Duopak, qui sont utilisées pour le traitement des infections aux levures causées par un organisme appelé Candida albicans.

L'entreprise a fait état de «très rares cas» d’effets indésirables graves ou potentiellement mortels, y compris l’anaphylaxie ou la nécrolyse épidermique toxique, chez des patientes qui utilisaient le Terazol.

Les symptômes de l'anaphylaxie incluent un gonflement du visage, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge, et une difficulté à avaler ou à respirer.

La nécrolyse épidermique toxique peut entraîner des symptômes semblables à ceux de la grippe, de la fièvre, des démangeaisons de la peau, des ulcérations buccales, une éruption cutanée douloureuse ou sensible qui se propage, et des ampoules sur une grande partie du corps, qui font que la peau pèle.

Toute personne expérimentant l'un des symptômes mentionnés durant son traitement au Terazol devrait arrêter le traitement et joindre immédiatement son médecin ou son pharmacien.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les infections féminines les plus courantes