NOUVELLES

Confédération africaine: résolution contre la presse britannique "haineuse"

09/06/2014 01:12 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

La Confédération africaine de football (CAF) a adopté à l'unanimité lundi à Sao Paulo, avant le Congrès Fifa, une résolution dénonçant "les attaques délibérément haineuses, de certains médias, notamment britanniques", qui l'avaient mis en cause dans le "Qatargate".

Dimanche dernier, le Sunday Times avait ainsi affirmé que Mohamed Bin Hammam, Qatari, ex-président de la Confédération asiatique de foot, avait effectué des versements à une trentaine de fédérations africaines pour servir la candidature du Qatar au Mondial-2022.

La résolution regrette ainsi "les attaques répétées, délibérément haineuses, diffamatoires, dégradantes, de certains médias, notamment britanniques, portant atteinte à l'image, à l'intégrité de la Confédération africaine de football (...) et du continent africain dans son ensemble".

Ce texte déplore "en outre la mauvaise foi manifeste et la profonde méconnaissance du fonctionnement des instances de la Fifa par la presse britannique" et dénonce "la manipulation persistante qui consiste à faire croire à l'opinion internationale que l'Afrique tenait un rôle prépondérant dans le vote de la candidature de Qatar-2022".

La Confédération africaine rappelle qu'elle n'avait que trois représentants sur les 22 votants du comité exécutif de la Fifa.

Cette résolution "exhorte le comité exécutif de la CAF (Confédération africaine de football) à saisir, au besoin, la justice afin que les responsables de cette campagne de dénigrement et de calomnie à l'encontre des dirigeants du football africain répondent de leurs actes".

Et la CAF "exprime ses remerciements au président de la Fifa, M. Joseph S. Blatter, pour son implication permanente dans le développement du football en Afrique et son engagement personnel dans la lutte contre le racisme".

Cette dernière phrase sonne comme un appui pour Blatter, qui devrait officiellement se déclarer candidat pour un 5e mandat mercredi au Congrès Fifa, la journée de mardi n'étant occupée que par la cérémonie d'ouverture en soirée.

L'élection présidentielle Fifa aura lieu en mai 2015. Un seul candidat, Jérôme Champagne, ex-vice-secrétaire général de l'organisation, s'est déclaré officiellement pour l'heure. Michel Platini, président de l'UEFA, attend août pour dévoiler ses intentions.

pgr/sk

PLUS:hp