NOUVELLES

Champion en France, Rafael Nadal porte maintenant son attention vers Wimbledon

09/06/2014 11:48 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

PARIS - Son neuvième titre aux Internationaux de France bien en poche, Rafael Nadal pense déjà à ce qui l'attend à Wimbledon.

C'est pourquoi il ne perdra pas de temps, alors qu'il prévoyait voyager directement de la France à l'Allemagne, lundi, afin de se préparer à disputer un tournoi sur gazon.

Nadal a décroché 14 titres du Grand Chelem, seulement trois de moins que le record de 17 chez les hommes détenu par Roger Federer, et il a remporté deux championnats au All England Club. Le plus récent date toutefois de 2010, et les deux derniers séjours de Nadal à Wimbledon ont été plutôt brefs puisqu'il a perdu au deuxième tour en 2012, et au premier tour en 2013.

«Je veux essayer de bien jouer de nouveau à Wimbledon, a déclaré Nadal, le no 1 mondial, dimanche soir après avoir vaincu le no 2 Novak Djokovic 3-6, 7-5, 6-2, 6-4 en finale des Internationaux de France. Je suis en santé. C'est la chose la plus importante, je crois.»

On s'est souvent demandé si Nadal aurait une longue carrière, et si son corps de six pieds un pouce et 188 livres résisterait aux chocs physiques constamment engendrés par son style exigeant. Sauf que voilà qu'il est le seul homme à avoir remporté au moins un tournoi du Grand Chelem lors de 10 années de suite. Et que son 14e titre majeur survient alors qu'il vient d'avoir 28 ans. Federer n'avait que deux mois de moins lorsqu'il a remporté son 14e tournoi du Grand Chelem.

Il ne faut pas oublier que Nadal a été ralenti par un dos récalcitrant lors de sa défaite en finale des Internationaux d'Australie, en janvier. Ses genoux inquiètent aussi. Il avait décidé de ne pas défendre son titre à Wimbledon en 2009, puis il a été tenu à l'écart du jeu pendant la deuxième moitié de l'année 2012 en raison d'un mal au genou gauche.

«J'espère que mon genou ira bien sur gazon, parce que mon genou a mieux réagi que l'an dernier sur les autres surfaces, a indiqué Nadal. Jouer sur gazon avait été un peu plus difficile pour moi après ma blessure.»

Ce stade-ci du calendrier est sans merci, alors qu'on ne laisse aux joueurs que deux semaines pour s'ajuster au gazon, avant Wimbledon, une fois que se terminent les Internationaux de France disputés sur terre battue. Cela changera l'an prochain, alors qu'on ajoutera une troisième semaine.

PLUS:pc