NOUVELLES

A des niveaux records, Wall Street démarre en petite hausse

09/06/2014 10:18 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

Wall Street ouvrait en petite hausse lundi, reprenant tranquillement sa course vers de nouveaux records en dépit d'un calendrier économique léger aux Etats-Unis: le Dow Jones grappillait 0,08% et le Nasdaq 0,18%.

Les indices vedettes de Wall Street, le Dow Jones et le S&P 500, s'étaient hissés à de nouveaux sommets historiques vendredi, dopés par des chiffres du chômage jugés encourageants pour la reprise américaine: ils avaient gagné respectivement 0,52% à 16.924,28 points et 0,46% à 1.949,44 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, avait lui avancé de 0,59% (+25,17 points) à 4.321,40 points.

Vers 13H45 GMT lundi, le Dow Jones Industrial Average s'adjugeait 12,81 points à 16.937,09 points et le Nasdaq 7,95 points à 4.329,35 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'appréciait de 0,10% ou 2,00 points à 1.951,44 points.

Après une semaine chargée, "le calendrier économique est particulièrement léger aujourd'hui aux Etats-Unis", ont remarqué les experts de Charles Schwab.

Une salve d'indicateurs asiatiques attirait cependant l'attention des opérateurs, ont indiqué les analystes de Wells Fargo, citant notamment les chiffres meilleurs qu'initialement estimé de la croissance japonaise. En Chine, deuxième économie mondiale, l'excédent commercial a bondi en mai de près de 75% sur un an, à 35,92 milliards de dollars, soit bien plus que ce à quoi s'attendaient les analystes.

Les opérateurs jetaient aussi un oeil sur plusieurs opérations de fusions-acquisitions, dont la victoire du groupe alimentaire américain Tyson Foods dans sa bataille contre son concurrent Pilgrim's Pride, filiale du groupe brésilien JBS, pour mettre la main sur les saucisses Hillshire, pour 7,7 milliards de dollars hors dette. Dans la pharmacie, le groupe Merck, qui veut se renforcer dans les traitements contre l'hépatite C, a annoncé lundi le rachat de son compatriote Idenix Pharmaceuticals pour quelque 3,85 milliards de dollars.

A noter aussi que le géant informatique Apple cotait en petite hausse pour sa première séance après la scission de son titre en sept. Après avoir pris son indépendance du groupe de médias Time Warner, la nouvelle société indépendante Time Inc, cotée depuis lundi sur le New York Stock Exchange, sous le symbole "TIME", démarrait en baisse.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,617% contre 2,597% vendredi et celui à 30 ans à 3,450% contre 3,437% en fin de semaine dernière.

ppa/jum/sam

PLUS:hp