NOUVELLES

Un pétrolier disparu au large du Ghana sans doute dans les eaux togolaises (armée)

08/06/2014 09:27 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

Un navire pétrolier disparu cette semaine au large des côtes ghanéennes avec 24 membres d'équipage à bord pourrait se trouver au large du Togo voisin, selon l'armée ghanéenne dimanche.

La compagnie grecque de transport maritime Fairdeal a déclaré dans un communiqué avoir perdu le contact jeudi avec le navire MT Fair Artemis, battant pavillon libérien, qui naviguait au large du Ghana.

"Le navire n'est plus dans nos eaux, il est parti et on le suspecte de s'être dirigé vers le Togo" a déclaré à l'AFP le porte parole de l'armée ghanéenne Eric Aggrey-Quashie.

La marine ghanéenne est dans l'attente d'une confirmation de la part des autorités togolaises, a-t-il ajouté.

Le MT Fair Artemis transportait du fioul et 24 membres d'équipage à son bord, selon le communiqué de Fairdeal.

Selon le Bureau maritime international, la piraterie ouest-africaine, en pleine hausse, a représenté 19% des attaques de pirates enregistrées dans le monde l'an dernier.

cs/cdc/jpc

PLUS:hp