NOUVELLES

Rallye de Sardaigne - Déclarations

08/06/2014 12:53 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

Sébastien Ogier (FRA/VW Polo-R), 1er: "C'est une belle victoire car le balayage vendredi était très pénalisant. Dans la matinée, on a perdu énormément de temps puis on a réussi à être deuxième vendredi soir en profitant des erreurs de quelques pilotes. A partir de ce moment, on a eu une position équitable sur la route avec Jari-Matti mais il a fallu attaquer très fort car ce n'est pas évident de lui reprendre du temps. Il a fini par craquer et faire une petite erreur qui l'a conduit à une crevaison. Il a fallu attaquer à 100 pour cent pendant plus de 300 km ce week-end. J'ai juste pu me relâcher un peu dimanche ayant une minute 40 secondes d'avance sur Ostberg. L'objectif N.1 de la saison est de conserver notre titre. Il reste sept courses. Il va falloir tout donner pour venir à bout de Jari-Matti qui est actuellement en grande forme".

Mads Ostberg (NOR/Citroën DS3), 2e: " Nous étions régulièrement dans le rythme de nos principaux rivaux et la deuxième place n'était pas encore assurée ce matin. Mais nous avons fait un bon choix de pneus qui nous a aidés à conforter notre position. Je me sens de mieux en mieux dans la Citroën DS3 WRC. Je prends confiance et je parviens à rouler plus vite sans prendre de risque. Il faut encore travailler pour continuer à progresser. Le prochain objectif est de gagner une place supplémentaire. "

Jari-Matti Latvala (FIN/VW Polo-R), 3e: "On a bien commencé le rallye mais samedi j'ai accumulé les incidents. Dans la matinée, j'ai eu des problèmes de refroidissement moteur avec un voyant rouge me signalant une température de 132 degrés. Je me suis arrêté puis j'ai pu repartir sans connaître de nouveau ce problème. Dans l'après-midi, j'ai heurté cette pierre dans l'ES13 alors que je pensais l'éviter en serrant bien à la corde. Mais une roue extérieure a touché et cela m'a coûté deux minutes et le rallye. J'ai réussi à accrocher les deux points de la Power Stage car je pense qu'il ne faut rien négliger en vue du Championnat. Dimanche on a essayé de revenir en deuxième position mais Mads Ostberg a fait du bon boulot. Le prochain rendez-vous, en Pologne, me rappelle l'un des pires moments de ma vie lorsque j'ai dû abandonner dans la dernière spéciale, en 2009, alors que j'étais en deuxième position!".

Lorenzo Bertelli (ITA/Ford Fiesta R5), 1er WRC2: "C'était un peu comme dans un rêve ce week-end. On a attaqué fort hier car on savait que nous pourrions accrocher une deuxième place et nous voici premiers! Je suis content car nous avons gagné avec un bon rythme et pas seulement en raison des problèmes des autres".

syd/dac

PLUS:hp