NOUVELLES

L'ingénieur Adrian Newey accepte une prolongation de contrat de Red Bull

08/06/2014 12:20 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Adrian Newey, l'ingénieur derrière les quatre conquêtes consécutives du championnat des pilotes de Sebastian Vettel, a accepté une prolongation de contrat de plusieurs années, a indiqué l'équipe Red Bull Racing (RBR) par voie de communiqué dimanche.

Cette annonce a été faite en marge du Grand Prix du Canada, qui a été remporté dimanche après-midi sur le circuit Gilles-Villeneuve de l'île Notre-Dame par le pilote Red Bull Daniel Ricciardo.

«C'est bien que cette victoire se produise la journée même où on annonce le renouvellement de l'entente d'Adrian (Newey), a dit Ricciardo. C'est un bon gars.»

Newey, qui est âgé de 55 ans, verra cependant son rôle être un peu plus effacé au sein de l'écurie de Formule Un. Le Britannique contribuera notamment «sur de nouveaux projets de la filiale 'Red Bull Technology', tout en supervisant le travail de développement des voitures de l'équipe F1 au cours des prochaines années».

Ce nouveau centre de technologie, dirigé par Newey, serait implanté à proximité de l'usine de l'équipe Red Bull, située à Milton Keynes, en Angleterre.

En plus d'aider Vettel à décrocher son premier titre des pilotes en 2010, Newey a permis à Red Bull de remporter son premier titre des constructeurs la même année. RBR a ensuite poursuivi sa domination du plateau de F1 en 2011, 2012 et 2013.

Newey avait déjà admis être frustré par les nouveaux règlements techniques imposés par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) en F1.

L'équipe a ajouté qu'elle offrira des détails sur les nouveaux projets de Newey plus tard, sans préciser les échéanciers.

Jusqu'ici, de nombreuses rumeurs faisaient état de la tentative de Ferrari de l'embaucher moyennant un salaire de 20 millions $US.

Newey est un grand amateur de voile, et il a déjà exprimé son intérêt de concevoir un bateau qui puisse être performant dans la célèbre course de la Coupe d'Amérique.

Il a notamment oeuvré au sein de Williams et McLaren, avant d'accepter l'offre de Red Bull en 2006 à titre de directeur technique.

PLUS:pc