NOUVELLES

L'Espagnol Rafael Nadal mérite un neuvième titre en carrière à Roland-Garros

08/06/2014 01:20 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

PARIS - L'Espagnol Rafael Nadal a fait briller encore plus sa couronne de roi de la terre battue, dimanche, méritant un neuvième titre de Roland-Garros en battant le Serbe Novak Djokovic 3-6, 7-5, 6-2 et 6-4.

Nadal a complété sa victoire en trois heures et 31 minutes, sur une double faute de son rival. Djokovic s'est limitée à trois impairs de ce genre, mais le dernier est survenu avec le match à l'enjeu.

Mis à part 2009, où Roger Federer a prévalu contre Robin Soderling (le tombeur de Nadal), le natif des Îles Baléares est invaincu à Paris depuis 2005. Sa fiche globale y est de 66-1.

«C'est une journée fabuleuse pour moi, très émotionnelle, a confié Nadal, qui a été battu par Stanislas Wawrinka en finale à Melbourne, au mois de janvier. J'ai perdu la finale en Australie cette année. J'y avais un problème au dos, alors c'était très difficile de vivre ça. Cette fois-ci, le tennis me redonne ce qui m'a échappé en Australie.»

La chaleur a semblé incommoder Djokovic, qui a paru vomir légèrement en changeant de côté, après le premier point du quatrième set. Et lors du troisième set, il avait paru hésitant au moment de s'asseoir après un jeu.

«C'est normal d'avoir des hauts et des bas, a dit Djokovic. J'espérais juste que je pourrais revenir dans le quatrième set. J'ai commencé à me sentir un peu mieux, mais je n'ai pas pu offrir mon meilleur tennis quand il le fallait, vers la fin. J'ai fait de mon mieux, mais 'Rafa' était le meilleur joueur sur le terrain.»

Nadal a remporté les trois derniers sets en brisant son adversaire. Il a terminé le match avec trois as, six bris et 44 coups gagnants - un seul de plus que Djokovic, à ce dernier chapitre.

Nadal, qui va conserver le premier rang de l'ATP, totalise maintenant 14 titres de tournois majeurs, rejoignant Pete Sampras au deuxième rang de l'histoire chez les hommes. Seul Federer a soulevé davantage de trophées prestigieux, soit 17.

L'Espagnol a porté son dossier contre le Serbe à 23-19, incluant six victoires en autant de matches à Roland-Garros. Il est devenu le seul joueur de l’histoire à remporter neuf fois le même tournoi majeur.

Pour ce qui est des matches au meilleur de cinq sets sur terre battue, Nadal a une fiche stupéfiante de 90-1 au total.

Djokovic, qui n'avait pas encore perdu de finale où il a enlevé le premier set, tentait de compléter un Grand chelem de carrière. Il a tout raflé en quatre occasions en Australie, en plus de triompher aussi bien à Wimbledon qu'à New York.

PLUS:pc