NOUVELLES

La victoire de Red Bull au détriment de Mercedes réconforte Fernando Alonso

08/06/2014 05:49 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Fernando Alonso n'a terminé qu'en sixième place au Grand Prix du Canada, dimanche, mais il se réconforte à l'idée que Red Bull s'est montrée capable d'interrompre l'hégémonie des Mercedes. Ce qui veut dire qu'en théorie, Ferrari peut le faire aussi.

«Que Red Bull gagne la course, alors que personne n'envisageait ça après les essais hivernaux, c'est pour nous une belle motivation. Ça nous rappelle que les choses peuvent changer très rapidement en F1, a noté le pilote espagnol. Ça doit nous motiver à travailler plus fort afin de nous améliorer et de recommencer à lutter pour la victoire, nous aussi, le plus vite possible.»

Alonso s'est quelque peu consolé à l'idée qu'il a récolté quelques points de plus que prévu, en raison de l'accident impliquant Felipe Massa et Sergio Perez. Ceux-ci s'en sont tirés sans trop de mal même si, par mesure de précaution, ils ont été transportés à l'Hôpital du Sacré-Coeur à Montréal pour des examens approfondis. Puisqu'ils roulaient devant le pilote espagnol, celui-ci a pu gagner quelques places au classement, à un moment où il avait perdu espoir de le faire.

«La voiture n'était pas très rapide en début de course, je n'étais pas très à l'aise avec l'équilibre de la voiture. Puis, à la fin, la voiture était un peu plus compétitive, mais c'était quand même très difficile de dépasser, a expliqué Alonso. On a eu un coup de chance avec les abandons de Perez et Felipe, ce qui a donné des points supplémentaires — mais évidemment, nous en voulons plus et nous voulons faire mieux la prochaine fois.»

Alonso a raison d'être exigeant puisqu'il a récolté une troisième place et terminé trois fois en quatrième place plus tôt cette saison.

«La voiture n'avait pas la vitesse voulue en raison de la (chaude) température ce week-end. C'est un peu frustrant mais nous allons continuer, nous allons nous améliorer et nous allons faire mieux la prochaine fois», a-t-il promis.

PLUS:pc