NOUVELLES

Koweït: condamnation en cassation de 3 ex-élus jugés pour insulte à l'émir

08/06/2014 06:48 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

La Cour de cassation du Koweït a condamné dimanche trois anciens députés à 20 mois de prison avec sursis chacun pour insulte à l'émir, annulant leur acquittement prononcé en juillet 2013 par la cour d'appel.

La plus haute instance judiciaire du pays a également fixé à 2.000 dinars (7.100 dollars) le montant d'une caution infligée aux trois ex-élus: Falah al-Sawwagh, Bader al-Dahoum et Khaled al-Tahous, selon le texte du verdict.

En première instance, ils avaient été condamnés en février 2013 à trois ans de prison ferme pour des propos tenus lors d'une réunion politique en octobre 2012 et jugés insultants pour l'émir, cheikh Sabah al-Ahmed Al-Sabah.

Les trois anciens parlementaires étaient opposés à un amendement de la loi électorale et avaient averti que cela pourrait être contesté dans la rue.

L'amendement a été confirmé par la Cour constitutionnelle en dépit de manifestations d'opposants.

De nombreux militants et opposants ont été jugés à différentes peines de prison pour des propos jugés insultants à l'égard de l'émir.

oh/mh/feb

PLUS:hp