NOUVELLES

Wisconsin: les couples gais se dépêchent de s'unir après la levée d'un interdit

07/06/2014 08:23 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

MILWAUKEE - Des dizaines de couples gais se sont mariés samedi dans des palais de justice du Wisconsin, tirant profit de ce que plusieurs croient être une très brève opportunité avant que la décision d'un juge renversant l'interdiction du mariage homosexuel dans l'État ne soit suspendue.

Plusieurs couples ayant convolé en justes noces ont indiqué que la décision rendue vendredi par une juge fédérale les avait pris par surprise. Les fiancés ont commencé à faire la file à l'extérieur du tribunal du comté de Milwaukee à 6 h, soit trois heures avant l'ouverture des portes.

Également vendredi, sept couples ont intenté une poursuite fédérale contestant l'interdiction des mariages de même sexe enchâssée dans la constitution du Dakota du Nord, faisant de cet État le plus récent des États-Unis où l'interdiction est combattue en cour par des gays.

Cette même poursuite s'oppose également au refus de l'État de reconnaître les mariages gais célébrés dans d'autres États.

Au total, des poursuites sont en cours dans les 31 États où sont interdits les mariages entre conjoints de même sexe. Les couples gais peuvent déjà convoler en justes noces dans 19 États, ainsi qu'à Washington.

Des juges ont renversé plusieurs interdictions étatiques depuis que la Cour suprême a, l'an dernier, rejeté une partie de la loi fédérale sur l'interdiction du mariage, qui refusait entre autres aux conjoints gais de recevoir les mêmes avantages sociaux que les couples hétérosexuels.

Plusieurs de ces jugements ont été portés en appel, et le procureur général du Wisconsin, un républicain, s'est promis de faire de même.

Si la juge a déclaré que l'interdiction du Wisconsin était anticonstitutionnelle, elle n'a pas ordonné à l'État de permettre de telles unions. Elle a plutôt demandé aux huit couples gais ayant intenté la poursuite d'indiquer exactement ce qu'ils voulaient faire bloquer dans la loi sur le mariage gai.

L'avocat Larry Dupuis, qui représente la poursuite, a fait savoir que l'Union américaine des libertés civiles répondrait à cette requête la semaine prochaine, et dit s'attendre à ce que la magistrate ordonne que les mariages débutent après la démarche.

PLUS:pc