NOUVELLES

Top 14/Dopage - Toulouse ne s'exprime pas sur le cas Ralepelle

07/06/2014 03:06 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

Le Stade Toulousain n'a pas souhaité commenter samedi les informations du quotidien L'Equipe révélant un contrôle positif de son talonneur sud-africain Chiliboy Ralepelle à un stéroïde anabolisant.

Le manager toulousain, Guy Novès, a expliqué à l'AFP ne pas souhaiter s'exprimer sur ce cas de dopage présumé, n'excluant pas cependant une possible communication du club sur le sujet à l'avenir.

Selon L'Equipe, Ralepelle aurait été testé positif à la drostanolone, un stéroïde anabolisant, après un contrôle urinaire effectué par l'IRB, la Fédération internationale. Toujours selon le quotidien sportif, une contre-expertise de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) aurait confirmé ce résultat.

Victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit, le talonneur international sud-africain n'a plus joué depuis le 17 février.

Ralepelle et son coéquipier Bjorn Basson, contrôlés positif en novembre 2010 à la méthylhexanéamine, un stimulant, avaient été blanchis en janvier 2011 par la Fédération sud-africaine (Saru). Selon elle, les deux Springboks avaient été contaminés par un complément alimentaire distribué par l'encadrement de l'équipe sud-africaine avant un match contre l'Irlande.

Le directeur de la Fédération, Jurie Roux, s'était dit "désolé" pour les joueurs.

mam/ol/jgu

PLUS:hp