NOUVELLES

Mondial-2014/Préparation: Petite victoire de la Belgique face à la Tunisie (1-0)

07/06/2014 05:50 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

La Belgique a terminé sa préparation au Mondial-2014 sur une difficile victoire devant la Tunisie 1 à 0 grâce à un but de Mertens, tout en bâclant son football lors d'une rencontre surtout marquée par une violente averse de grêle, samedi à Bruxelles.

Le match débutait sous une pluie battante dans un stade Roi Baudouin rempli de plus de 40.000 supporteurs venus saluer une dernière fois les "Diables rouges", trois jours avant leur départ pour le Brésil.

Les hommes de Marc Wilmots prenaient les choses en mains face à des Aigles de Carthage diminués par de nombreuses absences. Kompany tirait largement au dessus (2e), Mirallas ajustait le gardien sur coup franc, (11e) et le jeune prodige lillois Divock Origi, très actif, tentait crânement sa chance (14e et 16e). Mais sans parvenir à faire trembler les filets.

Deux "piliers" de l'équipe pendant la campagne qualificative avaient été laissés au repos: Axel Wiltsel et Kevin De Bruyne. A leur place, Steven Defour devait animer le milieu de terrain, mais il se montrait souvent imprécis. Kevin Mirallas, généralement depuis le flanc droit, pesait plus sur la défense.

Eden Hazard, épinglé par la presse belge pour avoir fait preuve d'une certaine nonchalance lors des deux matches précédents, portait le prestigieux numéro 10. Mais sous la pluie de plus en plus forte, le milieu offensif de Chelsea manquait à nouveau de conviction, ou de réussite.

A la 23e minutes, la pluie s'est subitement transformée en grêlons de la taille d'une balle de golf, obligeant les acteurs à regagner le vestiaire pendant 45 minutes.

A la reprise, le rythme était encore plus lent, mis à part quelques nouvelles incursions en solo d'Origi, décidément le plus déterminé. La mi-temps était sifflée sur un décevant 0-0.

La seconde période, avec Lukaku et Mertens, était encore plus brouillonne et les esprits s'échauffaient à l'heure de jeu. Averti pour la seconde fois, le Tunisien Issam Jemaa rentrait au vestiaire à la 62e minute. Réduits à 10, les Tunisiens de Georges Leekens, le... prédécesseur de Wilmots, se montraient néanmoins plus pressants.

Jusqu'aux 10 dernières minutes, où les Belges, sous l'impulsion notamment de Januzaj, montaient enfin le rythme. Deux minutes avant la fin du match, Chadli servait Mertens dans la profondeur. Le joueur de Naples ne tremblait pas et marquait le seul but de la partie d'une frappe à ras de terre.

Les Belges, qui achèvent leur préparation sans briller après des victoires contre le Luxembourg et en Suède, affronteront l'Algérie (17 juin), la Russie (22 juin) et la Corée du Sud (26 juin) au premier tour de la Coupe du monde.

siu/sk

PLUS:hp