NOUVELLES

Les Kings effectuent une autre remontée et l'emportent 5-4 en prolongation

07/06/2014 10:21 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT
Scott Levy via Getty Images
NEW YORK, NY - MAY 29: Henrik Lundqvist #30 and Brian Boyle #22 of the New York Rangers celebrate defeating the Montreal Canadiens 1-0 in Game Six of the Eastern Conference Final during the 2014 NHL Stanley Cup Playoffs at Madison Square Garden on May 29, 2014 in New York City. (Photo by Scott Levy/NHLI via Getty Images)

LOS ANGELES, États-Unis - Dustin Brown a redirigé un tir de la pointe derrière Henrik Lundqvist pour procurer la victoire aux Kings de Los Angeles 5-4 à 10:26 de la deuxième période de prolongation, samedi, lors du match no 2 de la finale de la Coupe Stanley face aux Rangers de New York.

Le capitaine des Kings a mis fin à une longue soirée en faisant dévier un tir de la pointe de Willie Mitchell.

Los Angeles se forge ainsi une avance de 2-0 dans la finale de la Coupe Stanley sans jamais avoir eu les devants en temps réglementaire, étant revenue de l'arrière pour l'emporter en prolongation lors des deux premiers matchs.

La série se transporte au Madison Square Garden avec des parties, lundi et mercredi, et l'élan est du côté des Kings, qui ont pourtant tiré de l'arrière par deux buts à trois moments différents, samedi soir.

Dwight King et Marian Gaborik ont touché la cible en troisième période et les Kings de Los Angeles ont orchestré une autre remontée afin de forcer la présentation d'une prolongation.

King a réduit l'écart tôt en troisième période quand le tir de Matt Greene l'a atteint avant d'aboutir dans le fond du filet et Gaborik a créé l'égalité 4-4 à 7:36 à la suite d'un revirement de Ryan McDonagh.

Mercredi, lors du match no 1, les Kings avaient effacé un retard de 2-0 avant de gagner 3-2 en prolongation. Les Rangers ont eu plus de mordant cette fois après avoir pris une autre avance de 2-0 en première période, mais les Kings ont simplement été plus insistants.

Jarrett Stoll et Willie Mitchell ont inscrit les deux premiers buts des Kings. Justin Williams a récolté trois aides.

McDonagh, Mats Zuccarello, Martin St-Louis et Derick Brassard croyaient avoir offert l'offensive nécessaire aux Rangers. McDonagh, qui est le meilleur marqueur des Rangers depuis le début des séries, compte quatre matchs de plus d'un point à ses huit dernières rencontres (trois buts et 10 aides).

Les gardiens Henrik Lundqvist, des Rangers, et Jonathan Quick, des Kings, ont été spectaculaires par moments. Les Kings ont finalement dirigé 44 tirs sur Lundqvist, tandis que les Rangers ont effectué 38 tirs contre Quick.

Ils ont dû se dresser en prolongation afin de garder leur équipe en vie. Quick a même dû frustrer Chris Kreider en échappée, alors que Lundqvist a été sauvé à quelques occasions par l'imprécision des lancers des Kings.

Un bon départ pour les Rangers

Les Rangers ont été excellents lors des premières périodes depuis le début du tournoi printanier et samedi n'a pas été une exception.

McDonagh a ouvert le pointage à 10:48 sur un tir de la pointe après un revirement de Justin Williams dans le coin de la patinoire. Dominic Moore a intercepté le dégagement du joueur des Kings et la frappe de McDonagh s'est faufilé à travers la circulation, en plus de dévier sur Stoll, avant d'aboutir dans le fond du filet.

Zuccarello a creusé l'écart à 18:46 avec son cinquième but des séries, amorçant la séquence en profitant d'un revirement de Matt Greene à la ligne bleue des Rangers. Posté derrière le filet de Quick, Brassard a remis devant à McDonagh, qui a vu son tir atteindre Zuccarello à la gauche de Quick. Le Norvégien a ensuite poussé la rondelle dans l'objectif, tandis que Quick était pris hors position.

Stoll a réduit l'écart de moitié à 1:46 du deuxième engagement après une sortie de zone ratée par les Rangers. Dwight King a remis devant le filet vers Williams et Lundqvist a glissé loin à sa gauche en bloquant le faible lancer. Williams a récupéré le retour et a passé le disque à Stoll en retrait et le vétéran joueur de centre a pu tirer dans une cage béante.

Comme lors du match no 1, les Kings ont pris vie en deuxième période, gagnant les batailles et appliquant plusieurs bonnes mises en échec. Lundqvist a toutefois fermé la porte dans les moments importants.

St-Louis a étouffé la remontée des Kings à 11:24 pendant une punition aux Kings pour avoir eu trop de joueurs sur la glace. Les Kings ont été pris en mauvaise posture et Derek Stepan s'est amené à deux contre un avec St-Louis. Stepan a décidé de passer le disque et St-Louis en a profité pour inscrire le 40e but de sa carrière en séries éliminatoires.

Mitchell a réduit l'écart à 3-2 en avantage numérique à 14:39, mais les Rangers ont riposté 11 secondes plus tard.

Quick a stoppé le disque derrière son filet, mais Mitchell a fendu l'air en voulant dégager. Zuccarello a ramené la rondelle devant le filet et Brassard a battu Quick de vitesse.

Fidèles à leur réputation, les Kings n'ont pas lâché prise en troisième période et King a à nouveau réduit l'écart à un seul but à 1:58 du dernier tiers. Greene a tiré de la pointe et la rondelle a dévié sur King, qui luttait avec McDonagh devant le filet. Les arbitres ont accordé le but malgré les protestations de Lundqvist et de McDonagh, qui voulaient que King soit puni pour obstruction contre le gardien.

Ce qui devait arriver arriva à 7:36. Une mêlée a éclaté devant le filet de Lundqvist quand McDonagh a chuté en voulant dégager son territoire. Gaborik a sauté sur une rondelle libre et il a ramené les deux équipes à la case départ avec son 13e but des séries.

Quick a ensuite volé un but à Brad Richards en y allant du grand écart.

INOLTRE SU HUFFPOST

Séries 2014 - Troisième ronde: Canadiens - Rangers