NOUVELLES

GP du Canada - Qualifications: déclarations

07/06/2014 04:37 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

Nico Rosberg (GER/Mercedes), pole position: "Je ne connais pas exactement le palmarès de Lewis ici, mais je sais que c'est une piste sur laquelle il a toujours été très fort, donc je suis encore plus heureux que tout se soit bien passé. C'était une journée fantastique et j'ai aussi le sentiment que j'ai progressé tout le temps depuis le début du week-end, en devenant de plus en plus fort. C'est vraiment bien et je suis dans la position idéale pour la course demain, bien sûr. Je travaille en permanence pour trouver le petit plus qui fait la différence: je regarde les données, je discute avec mes ingénieurs pour améliorer les réglages, de comprendre les domaines dans lesquels je peux m'améliorer. C'est juste un processus en cours et je suis content que ça aboutisse à ce genre de résultat. D'autant que je suis arrivé ici en sachant que j'avais remporté la dernière course, donc ça aide aussi. Lewis aussi a déjà eu l'expérience de ce genre de série cette saison".

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 2e temps des qualifications: "Nico a fait un boulot fantastique aujourd'hui, donc bravo à lui. Je n'ai pas fait ma meilleure séance de qualifications, ce sont des choses qui arrivent, mais c'est bien pour l'équipe d'avoir encore fait le doublé aujourd'hui, et espérons qu'on va continuer à écrire l'histoire demain. Ca ne va pas être facile pour moi, en ne partant pas de la pole position, surtout avec un Nico aussi rapide. Dépasser va être difficile, en général, et dépasser une voiture identique à la mienne encore plus, car nous sommes très proches sur ce circuit. Le principal, ce sera de rafler un maximum de points".

Sebastian Vettel (GER/Red Bull), 3e temps des qualifications: "Je n'ai pas très bien entamé mon dernier tour lancé, dans les deux premiers virages, mais j'ai quand même réussi à boucler le premier secteur de manière correcte, et après j'ai essayé de prendre plus de risques et ça a marché. J'ai fait un très bon deuxième secteur, surtout à travers les deux chicanes, et j'ai trouvé une meilleure trajectoire par rapport aux tours précédents, puis j'ai poussé jusqu'au bout et finalement ça donne un très bon résultat. C'était le maximum que je pouvais obtenir, à une demi-seconde des Mercedes et juste devant tous les autres. Je crois que quatre voitures se tenaient en cinq ou six centièmes de seconde, donc je suis heureux d'être le premier de ce groupe-là. Ca va être une longue course, et je pense qu'en termes de stratégie il pourrait bien y avoir des surprises. Les Williams sont très très fortes ici, très rapides dans les lignes droites, et en général toutes les voitures à moteur Mercedes vont se régaler demain en ligne droite. Je ne sais pas si notre moteur Renault a plus de puissance ici, mais je sais qu'on a apporté quelques bricoles et qu'on roule avec un peu moins d'appui aérodynamique, comme tout le monde. Mais un tel écart avec les Mercedes ne peut pas se combler d'un seul coup. Je vais essayer de rester le plus près possible de ces deux-là (ndlr: les pilotes Mercedes), j'arriverai peut-être à me faire un peu aspirer, et je ferai le maximum. Si j'ai une chance de les attaquer, je le ferai".

Propos recueillis en conférence de presse.

dlo/cda

PLUS:hp