NOUVELLES

Des pannes de courant en pleine canicule causent des émeutes en Inde

07/06/2014 03:17 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

LUCKNOW, Inde - Des pannes de courant survenues durant une vague de chaleur ont provoqué des émeutes dans le nord de l'Inde alors que des milliers de personnes ont mis le feu à des postes électriques et ont pris des employés de la compagnie d'électricité en otages.

Même en temps normal, l'État d'Uttar Pradesh n'a jamais produit suffisamment d'électricité pour alimenter ses 200 millions d'habitants. Beaucoup d'entre eux ne bénéficient que de quelques heures de courant par jour et 63 pour cent des résidences de la région ne sont pas branchées au réseau électrique.

Récemment, le mercure ayant grimpé jusqu'à 47 degrés Celsius, la demande en électricité a atteint les 11 000 mégawatts, soit bien plus que la capacité de 8000 mégawatts de l'État. Cette situation a entraîné des pannes qui ont empêché les ventilateurs, les climatiseurs et les pompes à eau municipales de fonctionner.

Des milliers de citoyens ont envahi, vendredi, un poste électrique situé près de Lucknow, la capitale de l'Uttar Pradesh. Ils ont saccagé les bureaux et pris plusieurs travailleurs en otages durant 18 heures avant que la police n'intervienne samedi matin, a indiqué Narendra Nath Mullick, un représentant de la compagnie d'électricité de l'État.

Toujours vendredi, une foule en colère a mis le feu à un poste électrique près de Gonda, à environ 180 kilomètres au sud-est de Lucknow. Il a fallu trois heures aux pompiers pour éteindre le brasier. Un autre poste a aussi été incendié à Gorakhpur, à 320 kilomètres au sud-est de Lucknow.

Le ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Akilesh Yadav, a déclaré que les autorités tentaient d'acheter de l'électricité aux États voisins, mais que ceux-ci étaient aussi aux prises avec une pénurie en raison de la chaleur.

Samedi après-midi, le courant avait toutefois été rétabli dans la plupart des régions, poussant les dizaines de personnes qui manifestaient toujours devant le poste d'Indira Nagar à Lucknow à rentrer chez elles.

PLUS:pc