NOUVELLES

Des inondations font plus de 50 morts dans le nord de l'Afghanistan

07/06/2014 10:13 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

KABOUL - Des inondations dans une région reculée de l'Afghanistan ont fait plus de 50 morts et forcé des milliers de personnes à fuir leur domicile, ont indiqué les autorités locales, samedi.

Il s'agit de la plus récente catastrophe naturelle à se produire dans les montagnes situées dans le nord du pays, où les routes sont en mauvais état et plusieurs villages sont pratiquement isolés du reste du monde.

Le lieutenant Fazel Rahman, le chef de la police du district de Guzirga i-Nur, dans la province de Baghlan, a déclaré que 54 corps avaient été retrouvés, mais qu'il y avait toujours un grand nombre de personnes disparues.

Il a affirmé que le bilan pourrait monter jusqu'à 100 victimes et a demandé l'aide du gouvernement central.

Le porte-parole du ministère afghan de la Défense, Mohammad Zahir Azimi, a affirmé que deux hélicoptères militaires avaient été dépêchés sur les lieux du drame.

Le directeur adjoint du bureau de gestion des désastres naturels, Mohammad Aslin Sayas, a pour sa part annoncé que l'organisme gouvernemental avait commencé à expédier de la nourriture et d'autre matériel dans la région touchée.

Les Afghans qui vivent dans les montagnes du nord ont largement été épargnés par la guerre civile qui déchire l'Afghanistan depuis des décennies, mais ne sont pas à l'abri des inondations, avalanches et glissements de terrain.

Le mois dernier, une coulée de boue provoquée par de fortes pluies avait détruit une bonne partie d'un village de la province de Badakhshan, près de la frontière chinoise, obligeant le déplacement de 700 familles.

Le gouvernement n'a toujours pas fourni de bilan précis pour cet incident survenu le 2 mai et estime que le nombre de morts varie entre 250 et 2700.

PLUS:pc