NOUVELLES

Afghanistan : le bilan de l'attaque contre Abdullah atteint 12 morts (autorités)

07/06/2014 11:48 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

Au moins douze personnes ont péri vendredi dans la tentative d'assassinat survenue à Kaboul contre le favori de l'élection présidentielle Abdullah Abdullah, selon un bilan revu à la hausse communiqué samedi par les autorités.

"Le bilan s'est alourdi", a indiqué à l'AFP le chef de la police criminelle de la capitale afghane, Sayed Gul Agha Hashemi.

"Nous avons maintenant 12 morts", dont au moins trois membres de l'équipe de M. Abdullah, "et plus de 40 blessés", a-t-il déclaré, alors que les autorités avaient fait état vendredi de six morts.

Le convoi du candidat a été touché par deux explosions, l'une provoquée par un kamikaze au volant d'une voiture piégée, l'autre par une mine placée sur la route. Il s'agit du deuxième attentat visant, en cette période électorale, M. Abdullah, un ancien porte-parole du commandant Ahmad Shah Massoud, ennemi historique des talibans.

Il affrontera au second tour, samedi prochain, Ashraf Ghani, un ancien économiste de la Banque mondiale qu'il avait largement devancé au premier tour (45% des voix contre 31,6%).

Evoquant pour sa part un bilan de 13 morts, le représentant de l'ONU en Afghanistan, Jan Kubis a "condamné fermement" une "attaque révoltante contre le processus électoral".

L'attentat n'a été pas revendiqué, mais les talibans ont menacé lundi de mener des opérations pour saboter ce scrutin, qui désignera le successeur de M. Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé l'Afghanistan depuis la chute des talibans en novembre 2001.

Cette présidentielle est considérée comme un test pour ce pays pauvre, en partie contrôlé par les rebelles, toujours déchiré par des violences politiques, criminelles et mafieuses et qui plongera dans l'inconnu après le retrait de l'Otan prévu en fin d'année.

us-eg/sym

PLUS:hp