NOUVELLES

Pakistan: Altaf Hussain, "parrain" de Karachi, libéré sous conditions

06/06/2014 08:11 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

Altaf Hussain, chef de file en exil du MQM, principal parti de Karachi, poumon économique du Pakistan, a été libéré sous conditions après son interpellation à Londres pour blanchiment d'argent présumé, a-t-on appris samedi de source policière.

L'arrestation d'Altaf Hussain, mardi dans la capitale britannique, avait déclenché d'importantes manifestations à Karachi.

"L'homme de 60 ans arrêté mardi 3 juin dans le cadre d'une enquête pour blanchiment d'argent a été relâché sous conditions jusqu'à une certaine date en juillet, dans l'attente d'investigations supplémentaires", a indiqué la police dans un communiqué, sans plus de précisions. Une source proche du dossier a confirmé qu'il s'agissait d'Altaf Hussain.

Souvent qualifié de "parrain" de Karachi et considéré comme l'homme plus influent de ce grand port du sud pakistanais, Hussain a fondé le Muttahida Qaumi Movement (MQM) en 1984, se voulant avant tout le porte-voix des "Mohajirs" ou "émigrés", ces musulmans ayant fui l'Inde lors de la partition en 1947.

Altaf Hussain avait fui le Pakistan au début des années 90, disant craindre pour sa vie, et s'était établi à Londres, d'où il continue de tirer les ficelles en s'adressant à des milliers de partisans au Pakistan.

Ses détracteurs l'accusent d'être un chef de file violent au style mafieux.

kah/pvh/lv/jr

PLUS:hp