NOUVELLES

Les marchés boursiers avancent avec les données sur l'emploi aux États-Unis

06/06/2014 06:11 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, à la suite de la publication de solides données sur le marché de l'emploi aux États-Unis pour le mois de mai, tandis que les chiffres sur le chômage au Canada étaient moins encourageants.

L'indice composé S&P/TSX a pris 38,72 points pour terminer la journée à 14 838,9 points, sa croissance ayant été retenue par les titres miniers, soumis à la pression à la baisse des cours du cuivre et de l'or.

Le dollar canadien a légèrement retraité à la suite du dévoilement des chiffres sur la création d'emploi au pays, qui se sont avérés supérieurs aux attentes, avec un gain de 25 800 emplois nets le mois dernier.

Mais Statistique Canada a précisé que tous ces nouveaux emplois étaient à temps partiels et le taux de chômage a grimpé à 7,0 pour cent, comparativement à 6,9 pour cent, puisqu'un plus grand nombre de Canadiens se sont mis à la recherche d'un emploi. Le huard a cédé 0,01 cent US à 91,49 cents US.

Le département américain du Travail a quant à lui fait état de la création de 217 000 emplois pour le mois dernier, ce qui s'est avéré essentiellement conforme aux attentes. Malgré ces ajouts, le taux de chômage est resté à 6,3 pour cent.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 88,17 points à 16 924,28 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 8,98 points à 1949,84 points et que l'indice composé du Nasdaq a pris 25,17 points à 4321,4 points.

Sur le parquet torontois, le secteur des titres industriels a réalisé le gain le plus important, soit 1,3 pour cent. L'action d'Air Canada a atteint un sommet pour les 52 dernières semaines à la suite de révisions à la hausse des cours-cibles d'analystes. Le titre a avancé de 54 cents pour clôturer à 10,47 $, après avoir grimpé jusqu'à 10,58 $, sur un lourd volume de près de cinq millions d'actions.

Le cours du pétrole brut a avancé de 18 cents US à 102,66 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le secteur de l'énergie de Toronto a pour sa part grimpé de 0,34 pour cent.

Le secteur des métaux de base a glissé de 1,87 pour cent vendredi, pendant que le cours du cuivre échappait 4 cents US à 3,05 $ US la livre à New York.

Le groupe des actions aurifères a quant à lui perdu environ 0,3 pour cent, alors que le prix du lingot d'or effaçait 80 cents à 1252,50 $ US l'once à New York.

Sur l'ensemble de la semaine, l'indice phare du TSX a pris 234 points, soit 1,6 pour cent, ce qui lui permet d'afficher une progression de 8,9 pour cent depuis le début de l'année. Aux États-Unis, le Dow Jones a gagné 1,24 pour cent depuis le début de la semaine.

PLUS:pc