NOUVELLES

Commémoration du Débarquement de Normandie:les plages de la démocratie dit Obama

06/06/2014 06:24 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Soixante-dix ans après que les troupes alliées soient débarquées sur les plages de Normandie, le président des États-Unis, Barack Obama, étaient sur les lieux pour participer aux évènements entourant la commémoration du Débarquement de Normandie.

Il y a déclaré être sur les plages de la démocratie, où a été livré une lutte commune pour la liberté.

Le président américain a prononcé un discours sur le site d'un cimetière où près de 10 000 pierres tombales rappellent l'un des épisodes les plus violents de l'histoire, le 6 juin 1944.

Plusieurs chefs d'État et de gouvernement, dont le premier ministre du Canada, Stephen Harper, assistent aux évènements de commémoration du Débarquement de Normandie, vendredi, en France.

Par voie de communiqué, le premier ministre Harper a déclaré vendredi matin que «c'est un honneur et un privilège d'être en France pour souligner le Jour J avec les vétérans sur les plages de Normandie où, il y a 70 ans, les forces canadiennes et alliées ont percé les lignes de défense allemandes pour aider à mettre fin à la tyrannie nazie en Europe.»

Il a ajouté que «les milliers de soldats canadiens qui reposent dans le cimetière de Bretteville sur Laize en France, sont un rappel émouvant que le Canada défendra toujours ce qui est bon et juste». Pour M. Harper, c'est tout aussi vrai depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans le cadre de missions comme celle en Afghanistan.

PLUS:pc