NOUVELLES

Vigneault croit que les Rangers devront être à leur meilleur pour gagner

05/06/2014 07:13 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Les Kings de Los Angeles sont des géants et l'immensité du défi qu'ils représentent vous frappe encore plus quand ils se retrouvent devant vous.

Les Rangers de New York ont enfin obtenu un premier aperçu lors du premier match de la finale de la Coupe Stanley, y allant d'un premier assaut avant de voir les Kings contre-attaquer et mettre la main sur un gain de 3-2 en prolongation.

Quand on lui a demandé de comparer les machines colossales et bien huilées des Kings aux adversaires qu'ont défait les Rangers jusqu'ici dans les éliminatoires, l'entraîneur-chef des Rangers Alain Vigneault a bien résumé la situation.

«Les Flyers étaient une équipe physique, a-t-il dit. Les Penguins étaient plutôt une équipe remplie de talent. Le Canadien était une équipe avec une structure très solide. Ils étaient trois adversaires différents.

«Les Kings jouent dans une bonne structure. Ils ont du talent. Ils jouent un style physique. Ça fait d'eux tout un défi.»

Vous pouvez ajouter expérimentés à la liste.

Les Kings n'ont pas eu un parcours facile afin de gagner le championnat dans l'Ouest. Ils ont dû venir à bout des Sharks de San Jose, des Ducks d'Anaheim et de Blackhawks de Chicago — des équipes qui ont récolté respectivement 15, 20 et 11 points de plus que les Rangers en saison régulière. Et ils y sont parvenus sans pouvoir bénéficier de l'avantage de la patinoire.

«Nous sommes une équipe qui n'abandonne jamais, a déclaré l'attaquant des Kings Kyle Clifford. Le score importe peu, nous allons travailler fort et faire ce que nous faisons de mieux.»

Les Kings, qui sont venus de l'arrière en s'imposant en deuxième moitié de rencontre mercredi, ont déjà donné de quoi se casser la tête aux Rangers.

Ces derniers ont profité d'une journée de congé jeudi et ont pu tenter de chercher des solutions en réfléchissant sur la plage.

«C'est bien pouvoir passer un peu de temps à l'extérieur de l'aréna, mais en même temps, je pense que tous les gars de l'équipe ont la tête sur la patinoire, a imagé l'attaquant des Rangers Derek Stepan. Les gars réfléchissent à leur match et se préparent à effectuer des ajustements afin d'être fin prêts pour le match no 2.»

Le match no 2 aura lieu samedi et Vigneault n'a pas attendu avant de mettre au défi ses joueurs.

«Il y a une évidence selon moi, et elle s'applique à tout notre groupe. Nous ne battrons pas cette équipe si nous ne sommes pas à notre meilleur, a déclaré Vigneault. Nous avons un adversaire de première classe. Il y a Hank (le gardien Henrik Lundqvist) qui a été brillant mercredi soir. Il y a eu aussi un ou deux autres gars. Je ne veux pas nommer de joueurs, mais nous n'allons pas gagner si nous n'offrons pas notre meilleur.

«Ils représentent une des meilleures équipes des dernières années. Ils n'ont pas vraiment de faiblesses. Nous allons simplement devoir être meilleurs qu'eux.»

Le plus inquiétant pour les Rangers, c'est que les Kings peuvent faire mieux que mercredi, quand ils ont laissé les New-Yorkais prendre une avance de 2-0 en première période avant de venir de l'arrière.

Le patron des Kings, Darryl Sutter, a admis que l'équipe n'a pas offert sa meilleure performance après une série difficile face aux Blackhawks.

«Les gars ne sont pas des machines, a-t-il rappelé. Nous pouvons faire beaucoup mieux. C'est toujours mieux quand vous n'avez pas à remonter la pente.»

PLUS:pc