NOUVELLES

Un bâtiment emblématique de Madrid racheté par le milliardaire chinois Wang Jianlin

05/06/2014 10:05 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Le plus riche homme d'affaires chinois, Wang Jianlin, a acheté à la banque Santander pour 265 millions d'euros "l'Immeuble Espagne", bâtiment emblématique de l'ère franquiste à Madrid, resté vide depuis plusieurs années, a annoncé jeudi la banque.

"Le Groupe Santander a vendu l'immeuble Espagne, situé à Madrid, à la société Renville Invest, filiale de Dalian Wanda Group, pour un montant de 265 millions d'euros", affirme la banque Santander d'Emilio Botin, propriétaire de l'immeuble, dans un communiqué transmis au gendarme de la bourse, la CNMV.

Mi-mars, une source proche du dossier avait indiqué que le groupe de Wang Jianlin avait fait une offre, que la presse évaluait à 260 millions d'euros.

Ce prix marque une nette moins-value pour Santander qui avait acquis l'immeuble en 2007 auprès de Metrovacesa pour 389 millions d'euros.

Dans son communiqué, Santander, première banque de la zone euro par capitalisation, assure que l'impact financier de l'opération est "immatériel".

Symbole de l'architecture de la dictature franquiste, ce bâtiment imposant blanc et rouge brique, construit entre 1948 et 1953, haut de 117 mètres et comptant 25 étages, forme un ensemble de style néo-gothique avec la Tour de Madrid voisine.

L'immeuble a hébergé l'hôtel de luxe Crowne Plaza, une piscine, un centre commercial et des appartements jusqu'en 2006, mais est resté inoccupé depuis.

Selon le magazine Forbes, Wang Jianlin, un ancien membre de la hiérarchie du parti communiste chinois qui a pris la tête du conglomérat Wanda, est l'homme le plus riche de Chine, avec une fortune personnelle de 14,1 milliards d'euros.

ib/sg/fw

BANCO SANTANDER

METROVACESA

PLUS:hp