NOUVELLES

Rogers fait le point sur les informations fournies sur les clients

05/06/2014 02:16 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le géant des télécommunications Rogers dit avoir reçu l'an dernier près de 175 000 requêtes d'information sur des clients de la part de la police et d'agences gouvernementales.

Dans un nouveau rapport dévoilé jeudi, Rogers indique qu'environ la moitié des demandes en 2013 visaient à confirmer le nom et l'adresse d'un client. L'entreprise a dit répondre à de telles requêtes afin qu'il n'y ait pas erreur sur la personne dans la délivrance de mandat par la police.

Autrement, Rogers a soutenu fournir de l'information sur des clients uniquement lorsqu'il en est contraint par la loi, ou lors de situations d'urgence, après un examen approfondi de la demande.

L'entreprise soutient qu'elle s'oppose à de telles demandes si elles sont jugées trop larges, et fait appel aux tribunaux si cela est jugé nécessaire.

Néanmoins, le rapport ne mentionne pas à quelle fréquence cela survient.

Rogers est la première grande entreprise de télécommunications canadienne à publier un rapport dit «de transparence» sur la coopération avec les autorités.

Des groupes de défense des libertés civiles et des militants de protection de la vie privée exhortent les entreprises et les gouvernements à faire preuve de plus de transparence.

Un rapport de chercheurs de l'Université de Toronto attribuait récemment de mauvaises notes aux fournisseurs de service Internet au pays sur la gestion des renseignements personnels de leurs clients — notamment sur le partage régulier de données personnelles à des agences de renseignement.

PLUS:pc