NOUVELLES

Pour la visite de la reine d'Angleterre en France, les 5 règles du protocole à respecter

05/06/2014 09:59 EDT | Actualisé 05/06/2014 09:59 EDT
Pascal Le Segretain via Getty Images
PARIS, FRANCE - JUNE 05: Queen Elizabeth II arrives at the Gare du Nord during an Official visit in Paris ahead of the 70th Anniversary Of The D-Day on June 5, 2014 in Paris, France. Friday 6th June is the 70th anniversary of the D-Day landings which saw 156,000 troops from the allied countries including the United Kingdom and the United States join forces to launch an audacious attack on the beaches of Normandy, these assaults are credited with the eventual defeat of Nazi Germany. A series of events commemorating the 70th anniversary are planned for the week with many heads of state travelling to the famous beaches to pay their respects to those who lost their lives. (Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images)

La reine d'Angleterre est arrivée en France ce jeudi 5 juin. Cette 5e visite d'État de la souveraine dans l'hexagone à l'occasion des 70 ans du Débarquement pourrait bien être la dernière en raison de son âge.

Entre dîner d'État et moment de recueillement sur les plages du Débarquement, les dangers seront nombreux pour François Hollande, qui pourrait bien risquer de commettre un impair.

Et pour cause, les règles du protocole anglais sont nombreuses. En voici 5, les principales à retenir, pour ne pas froisser Élisabeth II :

1. «Don't touch»

On ne touche pas la reine d'Angleterre (même avec les yeux).

L'exemple à ne pas suivre : Michelle Obama

En 2009, la première dame accompagne son mari au G20 de Londres. Chaleureuse, elle n'hésite pas à mettre la main dans le dos de la reine comme le rappelle Le Figaro. De quoi faire étouffer le chef du protocole anglais. La reine, elle, ne semble pas trop outrée.

2. Soyez dans la mesure

Ne parlez pas trop fort, ne vous lancez pas dans de grands discours, restez discret.

L'exemple à ne pas suivre : Silvio Berlusconi et Barack Obama.

Que ce soit Silvio Berlusconi qui s'est fait remarquer en parlant fort en présence de la reine ou Barack Obama qui a lancé un toast alors que l'orchestre jouait l'hymne anglais.

3. Ne parlez pas sauf si c'est pour répondre à la reine

Si vous n'y êtes pas invités, impossible de vous adresser à la reine. Si vous avez une chose urgente à lui dire, pas d'autres solutions que d'attendre que la reine s'adresse à vous.

4. Comment appeler la reine d'Angleterre

La première fois que vous rencontrez la reine d'Angleterre, impossible de passer outre un «Your Majesty». Par la suite, un simple «Ma'am» suffira. Pour le duc d'Édimbourg, il faudra d'abord un «Votre altesse royale» avant un «Sir».

5. Et la révérence dans tout ça?

Ouf, la révérence n'est pas obligatoire. Si vous vous lancez, soyez sûr de vous.

L'exemple à suivre Carla Bruni :

En 2009, Carla Bruni avait remporté tous les suffrages lors de son voyage officiel à Londres. De sa tenue à sa révérence (0'50min), tout avait été parfait.


L'arrivée à Windsor 1/3-La révérence de Carla par Ptite_Mule

INOLTRE SU HUFFPOST

Les tenues de la reine