NOUVELLES

Nord Cameroun: arrestation d'une vingtaine de partisans présumés de Boko Haram

05/06/2014 01:38 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Une vingtaine de personnes suspectées d'être liées au groupe islamiste nigérian Boko Haram ont été arrêtées mercredi à Amchidé, ville de l'extrême-nord du Cameroun, frontalière du Nigeria, a appris l'AFP jeudi de source policière.

"Une vingtaine de personnes ont été arrêtées hier (mercredi) dans la ville d'Amchidé par les BIR", soldats du bataillon d'intervention rapide, une unité d'élite de l'armée camerounaise spécialisée notamment dans la lutte contre le terrorisme, a affirmé un officier de police qui a requis l'anonymat.

"Ces personnes sont suspectées d'être liées aux Boko Haram. Il y a des hommes d'affaires parmi eux", a-t-elle ajouté.

"Dans cette ville, certains hommes d'affaires financent Boko Haram, soit volontairement, soit parce qu'ils y sont contraints par crainte de représailles", a-t-elle poursuivi.

Située près de la ville nigériane de Banki au Nigeria, Amchidé a la réputation d'être un refuge pour les islamistes venus du Nigeria. La ville et ses environs ont été ces derniers jours le théâtre d'accrochages entre soldats camerounais et membres présumés de Boko Haram.

"L'armée a décidé de nettoyer Amchidé" afin de déloger les islamistes qui y vivent, a affirmé l'officier de police. Pour lui, cette opération s'inscrit dans le cadre la "guerre" déclarée par le Cameroun à Boko Haram.

rek/xbs/hba

PLUS:hp