NOUVELLES

L'Europe s'inquiète des djihadistes qui rentrent de la Syrie

05/06/2014 01:06 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

AMSTERDAM, Pays-Bas - L'Europe pourrait censurer les sites Web djihadistes et mettre sur pied un groupe de travail pour lutter contre la propagande djihadiste, afin d'empêcher des musulmans radicaux de commettre des attentats terroristes après être allés combattre en Syrie.

La semaine dernière, un djihadiste français qui pourrait avoir combattu en Syrie a ouvert le feu dans un musée juif de Bruxelles, faisant trois morts.

Les ministres européens de l'Intérieur étaient réunis au Luxembourg, jeudi. Les ministres français et belge ont affirmé que les mesures proposées jouissent d'un appui important, y compris le groupe de travail proposé par Londres.

Le Français Bernard Cazeneuve et la Belge Joëlle Milquet ont ajouté que les principales entreprises Web d'Europe seront rencontrées au cours des prochaines semaines pour examiner la possibilité d'éliminer immédiatement les sites Internet et les messages qui sèment la haine et incitent au radicalisme violent et au terrorisme.

L'adoption de ces mesures sera décidée à Milan, en juillet.

Les ministres ont aussi adopté une résolution qui demande aux membres de l'Union européenne d'augmenter leur capacité à partager des données concernant les individus qui se sont rendus combattre en Syrie, ou qui comptent le faire.

Ils souhaitent notamment voir les gouvernements augmenter leurs contrôles douaniers et le partage d'informations concernant les passagers aériens.

PLUS:pc