NOUVELLES

Les taux de la BCE ne descendront pas plus bas, dit Mario Draghi

05/06/2014 09:32 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) ont atteint "leurs limites" et ne devraient pas descendre plus bas, a déclaré jeudi son président Mario Draghi.

"Techniquement, je considère que nous avons atteint aujourd'hui les limites" en termes de taux bas, a dit M. Draghi, alors que la BCE vient d'abaisser son taux directeur à 0,15%, et de passer son taux de dépôt en territoire négatif (-0,10%). Le taux marginal a été abaissé de 0,75% à 0,40%.

Les taux fixés jeudi "vont rester à ce niveau un long moment", a prévenu M. Draghi, "peut-être plus longtemps que ce qu'on prévoyait auparavant". Il n'a toutefois pas exclu des "ajustements techniques" à la marge.

Depuis qu'elle a pris l'habitude en juillet 2013 de renseigner sur la direction de son action future ("forward guidance"), la BCE avait toujours dit que les taux resteraient stables ou seraient abaissés si nécessaire, mais M. Draghi a pour la première fois abandonné cette deuxième partie de la phrase.

Il a précisé que les taux resteraient à leur niveau actuel jusqu'à ce que l'économie européenne redresse véritablement la tête.

"Les taux d'intérêt vont grimper quand la reprise reviendra, quand la croissance reviendra", a-t-il dit.

Le passage du taux de dépôt en territoire négatif est une première pour une grande banque centrale.

mtr/oaa/fw

PLUS:hp