NOUVELLES

Le Vietnam tente de rassurer les investisseurs après les émeutes antichinoises

05/06/2014 07:23 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre vietnamien a promis jeudi d'accélérer les réformes économiques et d'empêcher une répétition des émeutes meurtrières visant des usines étrangères, dans le but de rassurer les investisseurs.

Les violences de mai, liées à un différent territorial entre Hanoï et Pékin en mer de Chine méridionale, ont conduit à la mort de quatre Chinois, selon Pékin. Elles étaient "inattendues et sans précédent", a déclaré le Première ministre Nguyen Tan Dung lors d'un forum économique à Hanoï.

"Je peux confirmer qu'il n'y aura pas d'autres émeutes", a-t-il ajouté, promettant que le gouvernement "assurera la sécurité des entreprises étrangères et des étrangers travaillant, étudiant ou vivant au Vietnam".

"Placez votre confiance et votre foi au Vietnam", a-t-il encore lancé aux investisseurs.

Les émeutes avaient été déclenchées mi-mai par le déploiement d'une plate-forme pétrolière chinoise dans des eaux contestées par le Vietnam en mer de Chine méridionale.

Ces émeutes antichinoises, les plus violentes au Vietnam depuis des décennies, avaient conduit Pékin à évacuer des milliers de ses ressortissants.

Dung a également promis une assistance aux entreprises étrangères touchées par ces émeutes, principalement taïwanaises et sud-coréennes, dont environ 90%, selon lui, ont repris normalement leurs activités.

Les autorités "ont pris des mesures visant à punir les responsables des émeutes et à empêcher qu'elles ne se reproduisent", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a par ailleurs indiqué que "l'ensemble de l'économie devait être restructurée" et que de nombreuses grandes entreprises d'Etat seraient privatisées cette année, pour laquelle le gouvernement prévoit une croissance économique de 5,8%, contre 5,4% l'an passé.

ceb/ltl/abd/fw

PLUS:hp