NOUVELLES

Le litige entre BNP-Paribas et les USA évoqué "en détail" lors du dîner Hollande-Obama à Paris

05/06/2014 04:36 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Le président français François Hollande a évoqué jeudi soir "en détail" le dossier de la banque BNP-Paribas avec son homologue américain Barack Obama, lors de leur dîner dans un restaurant étoilé parisien, selon l'entourage du chef de l'Etat.

"Francois Hollande a évoqué le dossier de la BNP", une banque française menacée de très lourdes sanctions financières aux Etats-Unis, "dans le respect des institutions américaines évidemment, et en détail", a-t-on indiqué alors que cette affaire provoque des tensions entre Paris et Washington.

La France cherche à limiter les sanctions que la justice américaine pourrait infliger à cette banque française, accusée d'avoir enfreint l'embargo américain en réalisant des opérations en dollars avec des pays comme l'Iran et le Soudan et qui risque une amende record, qui pourrait avoisiner les 10 milliards de dollars selon la presse américaine, ainsi qu'une suspension provisoire de certaines de ses activités.

Le contrat de vente de navires militaires Mistral français à la Russie a également été évoqué mais "rien de substantiel", a ajouté l'entourage de M. Hollande. Ce marché a été critiqué publiquement par le président américain.

Concernant le dossier russo-ukrainien, "les deux dirigeants ont examiné comment utiliser les opportunités des prochains jours pour engager une désescalade", selon la même source.

Interrogé sur l'éventualité d'une rencontre entre le président élu ukrainien Petro Porochenko et le président russe Vladimir Poutine, qui participeront tous deux vendredi aux célébrations marquant le 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, l'entourage de M. Hollande fait valoir que la meilleure manière que cette opportunité se réalise est de ne pas en parler par avance.

MM. Hollande et Obama "ont examiné ensemble comment saisir les opportunités. Ca va se faire en commun, ça va continuer ce soir et demain et après demain", a-t-on indiqué.

Les deux dirigeants ont par ailleurs "travaillé sur les questions de sécurité liées au Sahel et au Moyen Orient" et "sur l'Iran en vérifiant les convergences"

A la veille des commémorations du Débarquement, François Hollande et Barack Obama s'étaient retrouvés dans un des restaurants parisiens du chef étoilé Guy Savoy, Le Chiberta, à deux pas de l'Arc de Triomphe.

Les deux chefs de la diplomatie américain et français John Kerry et Laurent Fabius, notamment étaient autour de la table.

Dans les assiettes, "homard bleu", "bar de ligne de Normandie", et en dessert, "terrine d'orange et de pamplemousse au thé", le tout arrosé de vins français, a indiqué l'Elysée.

M. Hollande soupait ensuite à l'Elysée avec le président russe Vladimir Poutine.

swi/frd/thm/plh

PLUS:hp